/weekend
Navigation

« Les gens aiment nous mettre dans une boîte »

Louis T.
Photo Gabriel Lajournade

Coup d'oeil sur cet article

Louis T. passera les prochains mois à écrire son deuxième one-man-show entre deux apparitions aux Échangistes. Entrevue.

Vous faites partie des nouveaux échangistes de Pénélope McQuade­­­. Comment cette nouvelle aventure s’inscrit-elle dans votre parcours d’humoriste politisé et engagé qui aime débattre de l’actualité ?

Les gens aiment nous mettre dans une boîte. Mais ceux qui viennent voir mon one-man-show savent que ce que je fais, ce n’est pas juste de parler de politique. Sur scène, j’aborde une grande variété de sujets. Est-ce que mon passage aux Échangistes va m’aider à vendre plus de billets ? Probablement pas. Mais une chose est sûre : je vais passer un été amusant.

En vue des élections provinciales cet automne, quelques politiciens devraient visiter le plateau des Échangistes au cours des prochains mois. Est-ce une perspective qui vous excite ?

Je n’y avais pas pensé, mais c’est sûr que ce serait agréable. J’aimerais être présent quand ça arrivera. Pas pour faire leur procès ou pour vouloir les piéger, mais pour leur poser des questions franches. J’aimerais qu’ils répondent de manière transparente. Un jour, j’aimerais entendre un politicien dire quelque chose comme : « On a raté notre coup là-dessus. »

Sur Twitter, vous traitez des sujets les plus susceptibles d’enflammer les trolls. Est-ce qu’il faut être fait fort pour prendre la parole publiquement en 2018 ?

Les réseaux sociaux, c’est tough pour tout le monde. Il faut aussi se rappeler une chose : la personne qui t’insulte, elle passe peut-être une mauvaise journée. Et c’est comme ça qu’elle réagit. En faisant la tournée, j’ai rencontré des gens d’un peu partout au Québec. Certains sont venus me dire : « Je ne suis pas toujours d’accord avec toi, mais c’est correct. » En personne, on a été capables de discuter, ce qu’on n’aurait probablement pas pu faire sur Twitter.

Vous projetez l’image d’un gars posé et réfléchi. Quand vous voulez mettre votre cerveau en veilleuse, que faites-vous ?

J’ai un petit jeu vidéo sur mon iPad qui s’appelle Vainglory. Ma blonde trouve ça bébé. Sinon, j’écoute des films très légers sur Netflix. La section action est assez efficace. Des films de série B de Nicolas Cage ou des navets d’Arnold, ça fait le travail.


  • ICI Radio-Canada Télé présente Les échangistes dès lundi 21 h.
  • Louis T. entame sa tournée de rodage­­­ en août.