/finance/business
Navigation

Côte-Nord: bras de fer en vue entre Résolu et Québec

Côte-Nord: bras de fer en vue entre Résolu et Québec
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Un bras de fer se dessine entre la compagnie forestière Résolu et le gouvernement du Québec.

La compagnie pourrait avoir à composer avec une baisse de son potentiel forestier de l'ordre de 76 000 mètres cubes sur la Côte-Nord pour les cinq prochaines années, ce qui pourrait fragiliser ses opérations à moyen terme et long terme.

Cette diminution permettra de créer entre autres une aire protégée sur les caribous forestiers au nord de Baie-Comeau, a expliqué Karl Blackburn, de Résolu.

«Là où il risque d’y avoir des impacts, c’est à plus long terme», tient à préciser le porte-parole de la compagnie forestière.

«Dans la région de la Côte-Nord, nous sommes actuellement en train de récolter là il y a beaucoup de bois touché par l’épidémie de la tordeuse des bourgeons de l'épinette.»

Karl Blackburn croit qu’une fois ce bois récolté, les opérations forestières devront se tourner vers le nord du territoire, à 200 kilomètres de Baie-Comeau.

Le forestier en chef du gouvernement québécois estime que l’approvisionnement est important dans ce secteur.

Mais l'accès à ce bois est difficile et il est situé loin des scieries, selon Résolu.

Le maire de Baie-Comeau participera à une rencontre au cabinet du ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs à la fin du mois pour tenter de dénouer l’impasse.

Comme solution, Résolu demande au gouvernement du Québec de prolonger son programme d’aide financière pour faire face à l’infestation de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.