/entertainment/stage
Navigation

L’homme éléphant sur scène

L'homme éléphant
Le Journal de Québec Laurel et Hardy, L’homme éléphant, l’univers de Michel Tremblay et la Carmen de Bizet vivront sur scène lors de la saison de théâtre 2018-2019 de la Salle Albert-Rousseau.

Coup d'oeil sur cet article

Laurel et Hardy, L’homme éléphant, l’univers de Michel Tremblay et la Carmen de Bizet vivront sur scène lors de la saison de théâtre 2018-2019 de la Salle Albert-Rousseau.

Après la comédie musicale Footloose, présentée en juin et juillet, la saison se poursuivra les 27, 28 et 29 septembre avec Pierre, Jean, Jacques, mettant en vedette Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin.

Succès au Rideau-Vert, l’hiver dernier, L’homme éléphant, qui raconte l’histoire de John Merrick, atteint par le syndrome de Protée, s’arrêtera à Québec pour une seule soirée le 3 mars. Éric Paulhus remplacera Benoit McGinnis dans le rôle principal.

Autre succès à Montréal, l’adaptation du roman Conversations avec un enfant curieux, intitulé Enfant insignifiant, sera à l’affiche le 17 mars. Henri Chassé et Guylaine Tremblay sont les têtes d’affiche de cette pièce où un enfant curieux bombarde de questions son entourage, pour comprendre le monde qui l’entoure.

André Robitaille et Louis Champagne se glisseront dans la peau de Laurel et Hardy, les 6, 7, 8 et 9 février, qui lève le voile sur les deux hommes qui se cachaient derrière le célèbre duo.

Le Mystère Carmen, qui clôturera la saison, les 5 et 6 mai, qui met en vedette la soprano Marie-Josée Lord, dans cette œuvre d’Éric-Emmanuel Schmitt qui s’intéresse à la vie du compositeur français Georges Bizet.

► Les détails de la programmation sont en ligne à sallealbertrousseau.com.