/entertainment/music
Navigation

«Reprendre Zombie n’était pas opportuniste»

Le groupe Bad Wolves connaît du succès avec sa reprise des Cranberries

Bad Wolves Zombie Cranberries
Photo courtoisie Stephen Steelman Le groupe heavy metal Bad Wolves sortira son premier album le mois prochain. Le disque contiendra la populaire reprise Zombie.

Coup d'oeil sur cet article

Ne pensez pas que le groupe heavy metal Bad Wolves a voulu être opportuniste en lançant sa reprise de Zombie quelques jours après le décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O’Riordan. C’est plutôt complètement le contraire, a expliqué au Journal le chanteur Tommy Vext.

C’est le 19 janvier dernier que le groupe californien Bad Wolves a lancé sa nouvelle version de Zombie. Quatre jours plus tôt, le décès de Dolores O’Riordan avait fait le tour de la planète. Sans surprise, la reprise heavy metal de la chanson a atteint le sommet des palmarès.

Lundi, Zombie se trouvait en première place du 6 à 6 de CKOI pour une 23e semaine consécutive. Le vidéoclip de la chanson comptabilise plus de 70 millions de visionnements sur Facebook et YouTube. Et la pièce a été écoutée 12 millions de fois sur Spotify.

En entrevue avec Le Journal, Tommy Vext admet avoir été surpris de voir sa reprise être aussi bien acceptée par les amateurs des Cranberries. « La chanson originale a tellement été un succès planétaire que j’étais terrifié à l’idée de la reprendre, pour être honnête. »

Le 15 janvier, Dolores O’Riordan devait aller en studio pour enregistrer sa voix sur la nouvelle version de Bad Wolves. L’artiste de 46 ans ne s’y est jamais rendue. Sa mort est toujours inexpliquée aujourd’hui et le coroner chargé de l’enquête devrait dévoiler ses résultats dans les prochaines semaines.

« Quand j’ai appris la nouvelle, j’étais dévasté, tout comme le reste du groupe, indique Tommy Vext. Nous étions dans un état d’incrédulité. »

Pour les enfants de Dolores

Dolores O’Riordan a été retrouvée morte quelques heures avant d’entrer en studio.
Photo AFP
Dolores O’Riordan a été retrouvée morte quelques heures avant d’entrer en studio.

 

Naturellement, les musiciens ont songé à mettre leur version de Zombie sur une tablette et ne jamais sortir la chanson. Mais après mûre réflexion, et après en avoir parlé avec la famille de Dolores, le groupe a décidé de sortir la pièce et de remettre tous les profits aux trois enfants de Dolores, qui habitent avec leur père à Toronto.

« C’était la seule chose à faire, dit Tommy Vext. C’était unanime dans le groupe. [...] C’était le tout dernier projet sur lequel elle travaillait avant de mourir. Nous avions une responsabilité de continuer son héritage. Ce n’est pas notre argent, nous nous foutons de ça. C’est probablement ce qui explique une partie du succès de la reprise. Les gens savent qu’elle sert à une bonne cause. »

Tommy Vext ne sait pas combien d’argent la nouvelle version de Zombie a amassé depuis le mois de janvier. « Notre label et notre avocat se chargent de ça, dit-il. Mais nous n’en parlons pas vraiment, car c’est la demande de la famille ».

► L’album de Bad Wolves, Disobey, sortira le 11 mai sur le marché.