/misc
Navigation

Appelons ça une tempête historique

Coup d'oeil sur cet article

J’en ai vu des tempêtes de verglas dans ma vie, dont bien sûr celle survenue il y a 20 ans cette année et dont tout le monde se souvient, mais c’est la première fois que j’en vois une aussi importante en avril... Et pour cause, car c’était hier la plus importante pluie verglaçante aussi tardive au printemps depuis au moins 75 ans.

Les épisodes verglaçants durent moins de trois heures habituellement en avril.

Or, le verglas a sévi pendant plus de 15 heures en Outaouais et dans la région de Montréal.

Le Sud-est ontarien a été le plus durement touché avec des accumulations de 20 à 40 mm de glace. Les quantités sur le Québec ont été moindres, soit de 10 à 20 mm.

Dépression monstre

Si vous regardez la carte météo de l’Amérique du Nord dans cette page, vous verrez que c’est une dépression monstre qui nous frappe cette semaine.

Le front s’étend sur 3500 km, de la péninsule du Yucatan au Mexique jusqu’à la baie d’Hudson, ce qui n’est pas peu dire.

La combinaison d’une dépression du Colorado et d’un influx d’humidité du golfe du Mexique a été à l’origine de notre épisode de verglas tardif et de la semaine maussade que nous connaîtrons.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, la pluie verglaçante gagnera l’est du Québec alors que le système dépressionnaire s’approche.

Eh oui, les régions au nord du fleuve Saint-Laurent pourraient connaître des quantités de neige de 30 à 45 cm !

À Québec, le passage de la dépression et les vents forts pourraient causer des débordements côtiers. Un avertissement d’onde de tempête a d’ailleurs été émis par Environnement Canada.

Heureusement, le printemps arrive en fin de semaine sur le sud du Québec avec une hausse marquée du mercure et le retour du soleil. Je suis sérieux : oui j’ai bien dit le printemps !

Mémoire de métérologue

  • Pendant la crise du verglas, il est tombé de 100 à 180 mm de pluie verglaçante pendant quatre jours.
  • Au 16 avril, le Canada est toujours recouvert à 90 % par une couverture de neige au sol.
  • Le mois d’avril est bien parti pour être le plus froid depuis 40 ans.