/news/consumer
Navigation

Fraises contaminées: une éclosion des cas d’hépatite A a alerté les autorités

Fraises contaminées: une éclosion des cas d’hépatite A a alerté les autorités
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Des Québécois ont été malades après avoir consommé des fraises congelées contaminées par le virus de l’hépatite A et vendues chez Adonis.

«Nous étions en éclosion provinciale de cas d’hépatite A, et le 13 avril, vendredi dernier, le MAPAQ, ainsi que les autorités de Santé publique ont identifié la source de l’éclosion », a indiqué Danielle Ramsay, porte-parole au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ).

Les fraises congelées de marque Montana, provenant de l’Égypte et vendues dans un sac de 1 kg chez Adonis peuvent encore se trouver dans des congélateurs de clients.

Des jus, cocktails et smoothies qui ont été fabriqués avec ces fraises sont également visés par le rappel.

«Un premier rappel d’aliment a eu lieu le 14 avril, samedi. (Adonis avait retiré les produits de la vente dès vendredi.) Nos enquêtes se sont poursuivies. Nous avons décelé que des produits qui étaient préparés sur place étaient susceptibles de contenir les fameuses fraises contaminées», a précisé la porte-parole.

Symptômes

L'infection par le virus de l'hépatite A se manifeste habituellement par de la fièvre, un malaise général, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements et un inconfort abdominal. L'infection peut aussi causer une jaunisse (peau jaune et blanc des yeux jaune), une urine foncée (couleur brune) et des selles pâles.

Les gens qui ont été malades après avoir consommé ces produits peuvent bénéficier d’une vaccination préventive.

«Si dans les 14 dernières journées vous avez consommé des fraises, jus, cocktails, et smoothies qui contiennent des fraises, communiquez avec un professionnel de la santé ou avec le 811, Info-Santé, qui vont vous donner les mêmes instructions. Les symptômes peuvent apparaître jusqu'à 50 jours (7 semaines) suivant la consommation des aliments contaminés», a ajouté Mme Ramsay.