/news/green
Navigation

Les inondations mineures se multiplient dans la région de Québec

À Saint-Raymond-de-Portneuf, les autorités se préparent actuellement à intervenir en raison de la crue de la rivière Sainte-Anne.
Photo courtoisie, Serge White À Saint-Raymond-de-Portneuf, les autorités se préparent actuellement à intervenir en raison de la crue de la rivière Sainte-Anne.

Coup d'oeil sur cet article

Les inondations mineures se multiplient dans la région de Québec en raison des fortes pluies qui continuent de gonfler les rivières.

Depuis jeudi matin, le niveau des cours d’eau est à la hausse un peu partout sur le territoire.

Dans Chaudière-Appalaches, la rivière Famine est sortie de son lit. En Beauce, le barrage Sartigan déborde également un peu.

La station de Saint-Lambert se trouve dans la même situation. À Sainte-Marie, l’eau monte aussi très rapidement. Le boulevard Larochelle, l’avenue Duchesnay et l’avenue des Érables sont fermés à la circulation.

À Vallée-Jonction et Saint-Joseph, l’alerte a atteint le seuil de l’inondation moyenne. La route 276 est submergée. À Beauceville, les autorités civiles ont émis un avertissement. «Nous vous recommandons de vous préparer adéquatement sans tarder.»

Fait différent à Beauceville cette année, la crue se déroule en eau libre et non pas en raison d’un embâcle de glace.

À Saint-Raymond-de-Portneuf, les autorités se préparent actuellement à intervenir en raison de la crue de la rivière Sainte-Anne. Puisque des glaces se sont dégagées de l’estacade, le niveau d’eau a baissé en amont. Le niveau de la rivière est présentement stable au centre-ville et il n’y a aucune entrave.

Plus près de Québec, les rivières Beaurivage, Etchemin, Nelson et Saint-Charles sont toujours sous haute surveillance. La rivière Saint-Charles déborde légèrement, tout comme la rivière Jaune.

Aucune évacuation n’est nécessaire pour l’instant.

La pluie devrait cesser au cours de la nuit. Un répit est prévu vendredi, mais d’autres précipitations sont annoncées samedi et dimanche.