/entertainment/shows
Navigation

Hit The Floor, à pleine capacité

La compétition de danse plus populaire que jamais

L’an dernier, Hit The Floor a accueilli 20 000 spectateurs lors des cinq jours de compétition. 
Photo courtoisie Bertrand Chasse L’an dernier, Hit The Floor a accueilli 20 000 spectateurs lors des cinq jours de compétition. 

Coup d'oeil sur cet article

Après sept éditions, la réputation de la compétition Hit The Floor n’est plus à faire. Il serait difficile pour l’événement de présenter une plus grosse édition que celle qui se déroulera à plein régime dès le 17 mai au Centre des congrès de Lévis, avec 4000 danseurs et 20 000 spectateurs attendus.

Six juges, dont la Québécoise Geneviève Dorion-Coupal, et des personnalités du milieu de la danse qui proviennent de Los Angeles, San Diego et New York qui ont travaillé sur The Ellen Show, le Cirque du Soleil, Disney, ou So You Think You Can Dance, entre autres, prendront part à l’événement.

Les juges se partageront deux volets, un technique qui comprend la danse lyrique et contemporaine, et un autre axé sur la danse urbaine et le hip-hop.

Le fondateur Nicolas Bégin souhaitait des juges qui ont un minimum de huit ans d’expertise. « On veut qu’ils puissent donner de bons commentaires crédibles », a-t-il expliqué lors de la conférence de presse pour le dévoilement de la programmation de la 8e édition.

Expansion ?

L’événement ne pourrait prendre plus d’expansion, outre le fait qu’il pourrait se déployer dans d’autres villes, comme c’est le cas à Toronto et Gatineau. Nicolas Bégin confie qu’il ne pourrait pas demander aux jeunes de prendre congé une 6e journée. Il refuse « énormément » d’écoles et le Centre des congrès est bondé lors de l’événement. Les billets pour le spectacle de clôture, Showcase Allstars, se sont envolés en quelques minutes le 24 avril dernier.

« Quand j’ai commencé, dit-il, mon objectif premier était de développer la communauté de la danse au Québec. Aujourd’hui, on se positionne comme un événement de classe mondiale. Non seulement Hit The Floor Lévis est une compétition de haut niveau, mais c’est aussi le plus important événement de danse de type festival au monde. »

Grâce aux émissions de télé dédiées à la danse qui sont plus nombreuses, « on accueille de plus en plus un public plus général, qui ne vient pas nécessairement voir quelqu’un qu’ils connaissent, mais plus pour voir une compétition de qualité », affirme-t-il.

Améliorer l’expérience

Les nouveautés, cette année, sont des innovations qui sont consacrées à enrichir l’expérience des participants, ainsi que des investissements dans la plateforme web Hit The Floor.

La compétition est suivie par plus de 600 000 personnes sur Facebook. « La plateforme est en pleine expansion, explique Nicolas Bégin. Ce sont plusieurs millions de personnes qui consultent sur le web tout le talent qu’on a ici. On est une des plateformes les plus importantes au monde. »

La semaine dernière, le maire Gilles Lehouillier annonçait un appui financier de 400 000 $ pour les cinq prochaines années à l’événement, qui génère le plus de retombées économiques à Lévis.


♦ Hit The Floor se déroulera du 17 au 21 mai prochains. Il reste encore des laissez-passer pour les cinq jours de compétition, au coût de 20 $.