/sports/racing
Navigation

Vélo de montagne: Raphaël Gagné espère être parmi les 30 meilleurs au monde

Raphaël Gagné
Photo courtoisie Raphaël Gagné

Coup d'oeil sur cet article

De retour d’Afrique où il a participé au Cape Epic, une épreuve par étapes qui ressemble au Tour de France, mais en vélo de montagne, Raphaël Gagné espère se pointer parmi les 30 meilleurs sur le circuit de la Coupe du monde.

Des courses sont au programme en Allemagne et en République tchèque d’ici la fin mai.

«Parce que j’ai fait du ski de fond pas mal cet hiver, je suis moins en forme, mais j’assume ma décision, a indiqué Gagné. Mon objectif est de bien faire à compter de juillet et au championnat mondial en Suisse. Mes meilleurs résultats en carrière sont des 6e, 12e et 14e position et je veux me rapprocher de ça cette année.»

Vice-champion canadien et auteur d’une 14e place à la Coupe du monde du Mont-Sainte-Anne chez les moins de 23 ans l’été dernier, Raphaël Auclair veut poursuivre dans la même veine. «Ça va être ma première saison complète sur le circuit de la Coupe du monde et je vise des résultats entre les 20e et 25e place. Je veux être constant.»

Sur route, Simone Boilard a connu une excellente saison l’an dernier et elle vise une autre grosse année. «Je vise le podium au championnat mondial junior, a mentionné celle qui a pris le 8e rang en 2017 à sa première compétition internationale. C’est envisageable. J’ai passé deux mois cet hiver en Arizona, en Californie et en Virginie et je vois déjà des effets sur mon corps. Je me sens vraiment mieux qu’en 2017. C’est la première fois que je pars pour une aussi longue période.»

Boilard veut aussi reprendre son maillot de championne canadienne remporté en 2016. «J’ai eu une malchance l’an dernier, mais je vise le titre cette année. Encore d’âge cadette, j’avais gagné le titre junior il y a deux ans.» Les nationaux auront lieu à Saguenay cette année du 21 au 24 juin.