/news/health
Navigation

Nos yeux décortiqués

La photo de gauche montre le système vasculaire d’un œil de rat. L’image de droite montre un gros plan d’une partie de cet œil.
Photos courtoisie La photo de gauche montre le système vasculaire d’un œil de rat. L’image de droite montre un gros plan d’une partie de cet œil.

Coup d'oeil sur cet article

Des scientifiques montréalais travaillent à la création d’un outil qui permettra d’analyser avec précision la santé de l’œil sans la présence d’un médecin, grâce à l’intelligence artificielle. « L’intelligence artificielle n’a pas encore changé la médecine, mais elle a clairement le potentiel de le faire », prévient le Dr Santiago Constantino, chercheur au Centre de recherche de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

Diagnostiquer

L’intelligence artificielle est une technologie qui consiste à enseigner aux machines à apprendre et à prendre des décisions.

En ophtalmologie, l’outil que développe le Dr Constantino « pourrait permettre de faire des analyses de l’œil à distance, en région ou en clinique d’optométrie, même quand un médecin n’est pas disponible », explique-t-il.

En collaboration avec Farida Cheriet, de Polytechnique Montréal, et de Marie-Carole Boucher, de l’Université de Montréal, le scientifique constitue une base de données pancanadienne qui regroupera des millions d’images d’yeux.

Grâce à cette masse de données, les ordinateurs apprendront toutes les facettes de l’anatomie de l’œil, afin de trouver des caractéristiques biologiques de chaque maladie.

Les médecins pourront se servir des associations qu’effectuera cet outil pour poser des diagnostics plus précis et précoces, mais aussi pour choisir le traitement le plus adapté à chaque patient.

Lutter contre la cécité

L’outil que développe le Dr Constantino pourrait servir au dépistage de nombreuses maladies oculaires qui peuvent rendre aveugle, comme le glaucome.

Son équipe bénéficie du soutien de Diabète Action Canada, qui souhaite créer un programme national d’ophtalmologie à distance, afin de lutter contre la rétinopathie diabétique, une grave complication du diabète qui peut rendre aveugle.

La rétinopathie diabétique en chiffres :

  • 90 % des diabétiques de type 1 sont touchés au bout de 10 ans
  • 33 % des diabétiques de type 2 sont touchés au bout de 20 ans
  • 1/3 de ces malades développent une forme qui peut mener à la cécité

Sauver des vies

Loin d’être de la science-fiction, l’intelligence artificielle est déjà à l’œuvre en médecine. En 2016, elle a permis de sauver une patiente japonaise atteinte d’une forme rare de leucémie.

Incapables de poser un diagnostic, les médecins japonais ont fait appel à l’aide du Dr Watson, un superlogiciel mis au point par IBM.


► L’équipe du Dr Constantino participera aujourd’hui et demain à un symposium sur les applications de l’intelligence artificielle en médecine, qui se tiendra à l’Université de Montréal.