/news/provincial
Navigation

Les food trucks arrivent dans la rue à Québec

Plus de sites seront offerts dès le 24 mai

Quebec
Photo d’archives, Stevens Leblanc Certains food trucks ont participé à des événements privés à Québec, comme ce rassemblement de camions de bouffe tenu sur le stationnement d’un commerce le 1er septembre 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Cet été, la Ville de Québec permettra la cuisine de rue sur certaines artères, ajoutera plusieurs lieux à son projet pilote et délivrera trois permis pour des vélos-cuisine.

La municipalité a annoncé lundi plusieurs changements à son projet pilote pour 2018. Elle a procédé à cette annonce par l’émission d’un simple communiqué.

On apprend que les camions-cuisine seront dorénavant permis sur la rue à trois endroits, soit sur la rue de la Gare-du-Palais, en face du palais de justice et à la place Jean-Pelletier, et sur la rue Saint-Dominique, face au parc John-Munn.

« L’idée, c’était de trouver des endroits en bord de rue. L’enjeu, il ne faut pas l’oublier, c’est que les propriétaires de camions de rue souhaitent avoir pignon sur rue, mais en même temps, ils souhaitent avoir un parc près où les gens peuvent aussi manger, donc on ne peut pas les mettre n’importe où », a indiqué la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard.

Aussi, les restaurateurs pourront se pointer sans permis dans des secteurs industriels ou des zones récréatives comme l’Aquarium du Québec ou le parc de la Chute-Montmorency.

Les propriétaires de camions auront plus de flexibilité. « Ils auront plus de latitude pour leur présence sur les sites et la Ville ne déterminera plus d’horaires à l’avance », a indiqué Mme Savard. Ils pourront être présents lors d’événements, mais l’accès leur sera interdit dans les secteurs où le nombre de restaurants est contingenté.

La Ville délivrera également trois permis de vélo-cuisine qui seront présents principalement près des places éphémères.

« Ça va décoller »

Pour les propriétaires, ces nouvelles règles sont une bonne nouvelle. « Ça ne sera plus de la cuisine de parc, ça va être de la vraie cuisine de rue », se réjouit Mario Daigle, de l’Express Gourmet. Il retrouvera avec joie l’emplacement qu’il a occupé pendant 29 ans, près du Canac à Beauport. « La Ville a bonifié le projet. Là, ça va décoller. »

Guy Lévesque, de Saga Nomade, applaudit la flexibilité consentie dans les horaires. Les sites sur rue faisaient partie de ses demandes, dont celui de la Gare du Palais. « Ça a du sens. Avec le Festival d’été, le monde va descendre. On ne sera pas obligé d’être direct sur le site. »

À la fin de l’été dernier, le nombre de sites était passé d’une douzaine à seulement cinq.

Sites choisis pour l’été 2018

La Cité-Limoilou

  • Domaine de Maizerets (Arboretum), 1395, avenue D’Estimauville
  • Domaine de Maizerets (secteur historique), 2000, boulevard Montmorency
  • Parc Dollard-des-Ormeaux, 380, rue de Verdun
  • Emprise de la rue de la Gare-du-Palais (site face au palais de justice)
  • Emprise de la rue Saint-Dominique (site face au parc John-Munn)
  • Emprise de la rue de la Gare-du-Palais (site à la place Jean-Pelletier)

Beauport

  • Secteur de l’étang de la Côte, boulevard Sainte-Anne
  • Parc Étienne-Parent, 3400, rue Marie-Louise-Marmette

Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge

  • Base de plein air de Sainte-Foy, 3137, rue Laberge
  • Parc de la Plage-Jacques-Cartier, 3636, chemin du Pavillon
  • Parc de la Jetée, boulevard Champlain, face à la côte de Sillery
  • Parc Roland-Beaudin, 929, avenue Roland-Beaudin

— Avec la collaboration de Jean-Luc Lavallée