/news/education
Navigation

Fuites touchant plusieurs examens de fin d’année

Des élèves ont eu accès à plusieurs documents

Coup d'oeil sur cet article

Une faille de sécurité dans le système informatique d’une commission scolaire a permis à des élèves d’avoir accès à plusieurs examens de fin d’année, causant des maux de tête aux commissions scolaires qui prévoyaient d’utiliser les mêmes évaluations.

À la mi-avril, la Commission scolaire de Laval a constaté un « bris de sécurité » dans un répertoire informatique qui contient des examens pour le primaire et le secondaire.

« Quelques élèves ont téléchargé plusieurs examens sur le serveur touché par le bris de confidentialité », indique la commission scolaire.

Il ne s’agit pas d’épreuves ministérielles de quatrième et cinquième secondaires, mais plutôt d’examens locaux.

Parmi eux, on retrouvait des évaluations « maison », c’est-à-dire conçues par la Commission scolaire de Laval, mais aussi d’autres évaluations provenant d’une banque d’examens à laquelle ont accès toutes les commissions scolaires de la province. Chacune d’entre elles peut choisir ou non d’utiliser ces évaluations, qui sont mises à leur disposition.

La CS des Découvreurs touchée

À Québec, la Commission scolaire des Découvreurs a été touchée par cette fuite informatique. Sans vouloir identifier les matières ou les niveaux concernés, son porte-parole, Alain Vézina, s’est contenté d’indiquer qu’« une concertation entre commissions scolaires s’est organisée afin d’offrir des épreuves de remplacement pour la session d’évaluation à venir », qui « n’est aucunement compromise ».

À la Commission scolaire de la Capitale, un seul examen a dû être remplacé. Les Commissions scolaires des Premières-Seigneuries et des Navigateurs, sur la Rive-Sud, ne sont pas touchées pour l’instant.

De son côté, la Fédération des commissions scolaires a été mise au courant de la situation, mais ne peut indiquer combien de commissions scolaires subissent les contrecoups de cette fuite informatique.