/sports/football
Navigation

«J’espère que mes habiletés vont impressionner les entraîneurs» - Cedric Joseph

«J’espère que mes habiletés vont impressionner les entraîneurs» - Cedric Joseph
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Si les quarts-arrières canadiens sont une denrée plus que rare dans la LCF, le parcours des porteurs de ballon est également ardu.

On l’a encore vu cette année alors que Christopher Amoah, du Rouge et Or de l’Université Laval, a été ignoré au repêchage. Malgré tout, Cedric Joseph croit en ses chances d’atteindre le niveau supérieur.

«J’espère que mes habiletés vont impressionner les entraîneurs, a indiqué le porteur de ballon des Mustangs de Western. Ma force est ma vision du jeu. Je cours facilement et de façon naturelle. J’en suis à ma 16e année de football et j’ai toujours voulu atteindre la LCF»

S’il croit en ses chances, le porteur montréalais n’est pas dupe. «C’est un peu plus difficile pour les porteurs canadiens d’atteindre la LCF, a-t-il reconnu. Il faudra que je fasse ma place sur les unités spéciales.»

«On a une bonne semaine intense et productive avec les meilleurs joueurs au pays, d’ajouter le produit des Cougars du Collège Champlain qui a reçu le titre de joueur par excellence du circuit collégial Division 1 en 2014. C’est un grand plaisir de représenter ma famille et mon école. Ma famille sera présente.»

Grégoire Bouchard aura lui aussi le plaisir de se produire devant sa famille et ses amis. «C’est le fun de revenir à la maison, a souligné le natif de Saguenay qui porte les couleurs des Mustangs. Il va avoir un peu plus de traffic qu’à l’habitude dans la réserve faunique des Laurentides. Un bon groupe d’amis et de membres de ma famille seront présents, ce qui rendra le match spécial.»

Réserviste en 2015 à sa première saison à Western, Bouchard disputera sa dernière campagne dans les rangs universitaires cet automne, trop vieux de 15 jours pour revenir en 2019 si jamais ça ne fonctionne pas dans la LCF. «Je suis né le 15 août et tu peux jouer à 25 ans quand tu es né à compter du 1er septembre. Je joue comme garde à Western, mais je me vois plus comme centre dans la LCF parce que je ne suis pas le plus grand (6 pi 2 po). Lors du match, je veux montrer mon agressivité et mon chien. Je suis un gars qui termine ses blocs.»

Le secondeur Philippe Dion complète le trio de Québécois des Mustangs présent à Québec pour le Défi Est-Ouest.