/sports/hockey
Navigation

Les Éperviers de Sorel-Tracy sont champions dans la LNAH

Les Éperviers de Sorel-Tracy sont champions dans la LNAH
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP | Sorel-Tracy célébrera de nouveaux champions dans les prochains jours. Cette fois, il ne s’agira pas de gagnants de la Coupe Stanley comme Pierre Mondoux, François Beauchemin ou Marc-André Fleury.

À leur quatrième tentative au cours des six dernières années, les Éperviers ont enfin soulevé la Coupe Vertdure, l'emblème du championnat des séries éliminatoires dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

La troupe de Christian Deschênes a mis un terme aux hostilités contre les 3L en gagnant le 6e match de la finale par la marque de 5-1, vendredi soir, au Centre Premier Tech de Rivière-du-Loup.

Sorel venge ainsi son échec de 2016 contre ses rivaux du Bas-Saint-Laurent. À ce moment, Rivière-du-Loup avait célébré son premier championnat de la LNAH grâce à une victoire en sept parties.

«J’ai une énorme fierté envers mon groupe de guerriers et de joueurs blessés. Je lève mon chapeau aux 3L. Le gâteau a levé en finale parce qu’il y avait deux bonnes équipes sur la glace. Je pense que c’était à notre tour de gagner. Nos défaites ont fait que l’expérience est ressortie dans cette série», croit le pilote des Éperviers.

Deschênes devient ainsi le premier ancien joueur de la LNAH à remporter le championnat de la saison régulière et des séries éliminatoires à sa première saison comme entraîneur-chef.

Indiscipline et revirements

À l’image de l’affrontement de jeudi entre les deux équipes, Sorel a rapidement imposé son rythme en profitant de l’indiscipline et des revirements des 3L.

Sur une séquence à cinq contre trois dans les premières minutes de la rencontre, Marc-André Bernier a ouvert le pointage pour les Éperviers avant qu’Étienne Brodeur ne double l’avance des siens. Prenant d’assaut le filet de Loïc Lacasse, Sorel augmenta son avance à 3-0 en deuxième période grâce à Kevin Gadoury.

Malgré la réplique des 3L assurée par Dominic Léveillé, les Éperviers ont porté le coup de grâce à leurs adversaires avec le deuxième de soirée de Gadoury et celui de David Rose dans un filet désert en fin de partie.

Deux pénalités qui font jaser

L’entraîneur-chef des 3L, Simon Turcot, estime que les deux pénalités appelées contre son équipe dès le début du match ont influencé la suite des événements.

«Quand tu regardes les calls qui n’ont pas été appelés en troisième période et que tu m’appelles des affaires de même en première. Je n’enlève rien à Sorel, mais ce n’était pas correct (de la part des arbitres). On n’a pas perdu à cause de cela, mais ils ont capitalisé sur cette séquence. On a perdu le tempo», a indiqué Turcot.

Cousineau gagnant du trophée Mario-Deguise

Marco Cousineau remporte le trophée Mario-Deguise, remis au meilleur joueur des séries éliminatoires dans la LNAH.

Le gardien des Éperviers a été sensationnel dans le 6e match contre les 3L en bloquant 40 rondelles. Cousineau termine le tournoi printanier avec une fiche de 10-5, une moyenne de buts alloués à 2,28 et un pourcentage d’efficacité à ,923.