/news/green
Navigation

Transport de matières dangereuses: le Bas-Saint-Laurent inquiet

Transport de matières dangereuses: le Bas-Saint-Laurent inquiet
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Au moment où les gouvernements provincial et fédéral annoncent la construction d'une voie de contournement à Lac-Mégantic, des trains chargés de matières dangereuses continuent de traverser plusieurs localités du Bas-Saint-Laurent.

La tragédie de juillet 2013 à Lac-Mégantic a éveillé bien des municipalités aux risques de catastrophes liées au transport de matières dangereuses.

Mais, il est irréaliste et beaucoup trop dispendieux selon les élus de construire des voies de contournement dans chacune des municipalités.

Les maires de la région sont conscients qu'il faut par conséquent améliorer la sécurité du transport ferroviaire et particulièrement à proximité des zones habitées.

C'est notamment le cas des maires de Mont-Joli, Rimouski et Amqui.

La réalisation éventuelle du projet de transport de produits pétroliers Chaleur Terminal, inquiète la population sur l'aspect sécuritaire, mais aussi sur la capacité du réseau ferroviaire de recevoir deux convois par jour de 120 wagons totalisant près de 13 400 tonnes chacun.

Le cofondateur de l'organisme «Non à une marée noire dans le Saint-Laurent» émet des craintes à cet effet.

Un projet qui est surveillé de près par les élus et les environnementalistes.

Le Canadien National n'a pas donné suite à nos demandes d'entrevue.