/news/transports
Navigation

Un seul navire pour relier les îles de la Madeleine à Montréal

Un seul navire pour relier les îles de la Madeleine à Montréal
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec va s'engager à soutenir la coopérative de transport maritime et aérien, CTMA, pour lancer un appel d'offres international pour la construction d'un nouveau navire qui va remplacer les deux existants qui font la liaison entre Montréal et les îles de la Madeleine, a appris TVA Nouvelles.

Le premier ministre Philipe Couillard, sera à Cap-aux-Meules samedi matin pour en faire l’annonce. Selon nos informations, Québec exigera que l'on retrouve 30% de contenus québécois dans l’appel d’offres, pour la construction du navire qui remplacera le Vacancier construit en Allemagne en 1973 et le Voyageur sorti des chantiers norvégiens en 1971.

Ces deux bateaux effectuent actuellement la liaison entre Montréal et Cap-aux-Meules, avec des escales à Québec et Gaspé. Le remplacement des deux navires pourrait coûter entre 150 et 200 millions de dollars, si l'on se fit au coût de construction du FA Gauthier, sortie d'un chantier naval Italien, qui assure la liaison entre Matane et la Côte-Nord.

En plus d'offrir des croisières, le Vacancier et le Voyageur transportent dans leurs soutes une bonne partie du cargo destiné aux îles de la Madeleine.

En exigeant 30% de contenus québécois dans la construction du nouveau navire, le premier ministre s'assure ainsi de ne pas subir les foudres du Parti québécois et de la Coalition avenir Québec qui critiquent le gouvernement et la Caisse de Dépôt pour ne pas avoir imposé un seuil de contenus québécois pour le Réseau express métropolitain (REM).

L’appel d’offres international qui sera lancé sous peu ouvre la porte aux chantiers maritimes canadiens, dont Davie.