/news/green
Navigation

Des opposants au projet de pipeline Trans Mountain devant la tour de la Banque TD à Vancouver

Coup d'oeil sur cet article

VANCOUVER | Des centaines de personnes se sont rassemblées samedi devant la tour de la Banque TD à Vancouver pour demander à cette institution financière de retirer son financement au projet de pipeline de la compagnie Kinder Morgan.

La TD est une des six institutions financières ciblées par les opposants au projet, mais est la première à être visée par une manifestation, a rapporté le réseau de télévision Global.

Selon les manifestants, la Banque TD a investi 731 millions $ dans le projet d’expansion Trans Mountain de Kinder Morgan, une situation qui, selon eux, ne cadre pas avec l’image que se donne la banque.

«La TD a une politique très publique en matière de développement durable et je pense qu’en étant un investisseur aussi important dans ce projet de sables bitumineux cela contredit cette politique», a affirmé l’organisateur de la manifestation, Thomas Davies.

La Banque TD a expliqué qu’elle continue de soutenir la transition vers un avenir avec moins de carbone, mentionnant qu’elle a investi 12 milliards $ dans le secteur à faible émission de carbone depuis 2006, a rapporté Global, ajoutant que la banque a toutefois précisé que cet avenir est encore à des décennies de nous et que l’énergie conventionnelle sera nécessaire pour faire fonctionner l’économie d’ici là.

Rappelons que la compagnie Kinder Morgan a mis ses activités non essentielles sur la glace le mois dernier relativement à Trans Mountain, en raison de l’incertitude créée par les positions très divergentes de la Colombie-Britannique, d’un côté, et de l’Alberta, de la Saskatchewan et du gouvernement fédéral, de l’autre, concernant son projet.

La compagnie s’est laissé jusqu’à la fin mai pour décider si elle ira de l’avant ou si elle renoncera à poursuivre son plan. Kinder Morgan attend en outre l’assurance des autorités gouvernementales canadiennes qu’elle peut procéder sans problème.

Le projet de pipeline Trans Mountain vise à tripler la capacité des canalisations existantes de la compagnie afin d'acheminer jusqu'à 900 000 barils de pétrole par jour de l'Alberta jusqu'au port de Burnaby, près de Vancouver, en vue de son exportation.

À l’instar de la Banque TD, la Caisse de dépôt et placement du Québec a également été montrée du doigt en raison de ses investissements dans Kinder Morgan. Le mois dernier, Greenpeace et la Fondation David Suzuki ont demandé à la Caisse de se départir de ses actions dans la pétrolière qui représenteraient un montant de plus de 34 millions $.