/news/currentevents
Navigation

Conduite avec les facultés affaiblies causant la mort: Deuxième procès pour une jeune femme

Cynthia Gaulin
PHOTO D'ARCHIVES Cynthia Gaulin

Coup d'oeil sur cet article

Le deuxième procès de Cynthia Gaulin pour conduite avec les facultés affaiblies causant la mort s’est ouvert, hier, au palais de justice de Québec.

En mai 2017, la Cour d’appel a ordonné la tenue d’un deuxième procès pour la jeune femme qui a été impliquée dans un accident de la route, le 8 octobre 2011, sur le boulevard Wilfrid-Hamel à Québec.

Lors du premier jugement, le magistrat avait décrété que la poursuite « n’avait pas réussi à démontrer le lien de causalité » entre le décès de Valérie Gagné, la passagère qui prenait place à bord de la Fiat 500 conduite par l’accusée, et l’état d’intoxication de Gaulin qui, trois heures après les événements, affichait un taux de 158 et 188 mg d’alcool par 100 ml de sang.

inexpérience

L’accident, toujours selon le président du Tribunal, trouvait plutôt son explication dans l’inexpérience de la conductrice qui ne possédait pas de permis de conduire.

Gaulin avait finalement été trouvée coupable d’une simple accusation de conduite avec les facultés affaiblies et avait écopé d’une amende de 2000 $. Le procès pourrait s’étendre sur une semaine.