/news/transports
Navigation

Couillard évoque un troisième lien à l’est

Le développement du port de Québec justifie le projet

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.

Coup d'oeil sur cet article

Pour Philippe Couillard, plusieurs éléments militent en faveur d’un troisième lien dans l’est de la ville de Québec. 

Le premier ministre a réitéré lundi son appui au projet de lien routier entre Québec et Lévis lors d’un discours devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec. « Je veux dire de façon très claire que nous sommes résolument engagés dans la réalisation de ce projet du troisième lien », a-t-il lancé. 

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark

Philippe Couillard estime que deux éléments justifient le projet. Tout d’abord, le pont de Québec a célébré ses cent ans l’automne dernier et « ne rajeunira pas au cours des prochaines décennies », a-t-il souligné. 

Ensuite, « l’intéressant et prometteur projet du Port de Québec va augmenter le transport par camion à l’est de Québec », a ajouté le premier ministre. « Il va falloir trouver une voie de débouchés pour ces camions qui n’encombreront pas davantage la circulation dans Québec », dit-il. 
 
Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark

En mêlée de presse par la suite, Philippe Couillard a précisé que plusieurs éléments penchent en faveur d’un troisième lien à l’est, même s’il souhaite attendre les conclusions du bureau de projet avant de se prononcer. « C’est certain que beaucoup d’arguments militent de ce côté-là, mais je veux laisser le bureau de projet faire son travail », dit-il.  

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark

Agrandissement du port

Le premier ministre fonde d’ailleurs beaucoup d’espoir dans la proposition de créer un terminal de conteneurs sur le site Beauport 2020. « J’applaudis l’ambition de la Ville de Québec de progresser économiquement et de faire progresser son port », a-t-il affirmé. 

L’agrandissement du port peut se faire en « complémentarité » avec celui de Montréal, affirme le premier ministre, qui estime que le fleuve Saint-Laurent est « sous-utilisé sur le plan économique ».

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark

Taillefer se ralliera

Philippe Couillard a également assuré que le nouveau président de la campagne électorale du PLQ, Alexandre Taillefer, se ralliera à la position du parti sur le troisième lien. En 2016, l’homme d’affaires s’était prononcé contre un nouveau pont ou un tunnel entre la Vieille Capitale et Lévis.

« Je pense que vous verrez avec monsieur Taillefer prochainement qu’il considère que c’est une bonne solution, en autant qu’elle fait partie d’une solution plus large et qu’elle comporte un élément de transport collectif », assure-t-il.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a prononcé un discours, lundi, devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, au Château Laurier.
Photo Simon Clark

Étude d’opportunité : le nom du consortium dévoilé

Le gouvernement Couillard a annoncé lundi que le Groupement mobilité inter-rives, composé des firmes Stantec, Tetra Tech et Hatch, mènera l’étude d’opportunité pour le 3e lien.

Échéancier

  • Été 2018 - Faits saillants de l'étude des besoins
  • Fin 2018 - Résultats de l'étude des besoins
  • Été 2020 - Résultats de l'étude des solutions
  • Fin 2020 - Dépôt du dossier d’opportunité en vue d’une décision gouvernementale