/news/politics
Navigation

La CAQ a approché Taillefer... deux fois

«Il voulait être chef de parti» - François Legault

Alexandre Taillefer estime que la CAQ est plus à droite que le PLQ.
Photo d'archives, Agence QMI Alexandre Taillefer estime que la CAQ est plus à droite que le PLQ.

Coup d'oeil sur cet article

François Legault a approché l’homme d’affaires Alexandre Taillefer deux fois plutôt qu’une pour qu’il joigne les rangs de la Coalition avenir Québec, sans succès.

«J’ai lunché deux fois avec lui : La première fois, il m’a dit qu’il voulait être maire de Montréal, la deuxième fois, il m’a dit qu’il voulait être chef de parti, mais il m’a dit qu’à cause de ses affaires, il ne pouvait pas être candidat en 2018», a confié le chef caquiste mardi, en entrevue avec notre Bureau parlementaire.

Alexandre Taillefer estime que la CAQ est plus à droite que le PLQ.
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

M. Legault ne cache pas sa surprise devant l’arrivée de l’ex-dragon comme président de la campagne du Parti libéral du Québec.

Selon le chef caquiste, l’arrivée d’Alexandre Taillefer chez les libéraux démontre que la course à la succession de Philippe Couillard est bel et bien lancée. «Je pense que c’est un homme d’affaires intelligent qui va apporter à la politique, insiste-t-il. Ça va ajouter au débat entre autres sur comment on enrichit l’ensemble des Québécois».

François Legault rappelle qu’Alexandre Taillefer a financé la CAQ à ses débuts et qu’il est «très proche» de Charles Sirois, qui a cofondé le parti avec lui. «On a beaucoup d’amis en commun», insiste-t-il.

M. Taillefer estime que la CAQ est plus à droite que le PLQ. «Vous avez vu Marguerite Blais, vous avez vu quand on regarde le programme de la CAQ en 2012 et en 2014, c’est nous qui avions le plus d’engagements en dollars en éducation, réplique-t-il. Moi j’ai toujours refusé de me définir comme étant à droite, par contre, gérer de façon efficace, créer de la richesse, j’ai toujours été la même personne».