/finance/business
Navigation

Le salaire du président du CA d’Hydro-Québec a bondi de 30 % depuis 2015

Michael D. Penner, Président du CA d’Hydro-Québec
Photo d'archives Michael D. Penner, Président du CA d’Hydro-Québec

Coup d'oeil sur cet article

La rémunération globale du président du conseil d’administration d’Hydro-Québec, Michael D. Penner, a bondi de 30 % depuis 2015.

Les données compilées par Le Journal indiquent que la rémunération de Michael D. Penner a fortement progressé depuis son arrivée à la tête du CA de la société d’État en octobre 2014.

En 2015, Michael D. Penner a notamment touché une rémunération totale annuelle de 106 227 $. Or, l’an dernier, sa rémunération totale est passée à 138 180 $, soit 30 % de plus (+31 953 $) que celle de 2015.

Fixé par décret

Chez Hydro-Québec, on explique que le salaire de M. Penner relève du gouvernement du Québec.

« La rémunération du président du CA d’Hydro-Québec est fixée par décret par le gouvernement. Sa rémunération globale varie aussi en fonction du nombre de présences à des rencontres », a indiqué hier un porte-parole d’Hydro-Québec, Serge Abergel.

Selon le décret 877-2014, M. Penner a eu droit à une rémunération annuelle de base de 57 370 $ pour l’année 2017. En plus de ce salaire de base, il a également reçu 885 $ pour chaque présence lors des réunions du conseil et de ses comités pour 63 967 $.

Michael D. Penner a de plus reçu une somme additionnelle de 5904 $ pour la présidence du Comité de gouvernance et d’éthique l’an dernier.

Selon le rapport annuel 2017 d’Hydro-Québec, M. Penner a par ailleurs obtenu une rémunération supplémentaire pour le titre du président du Comité des technologies de l’information.

Profits en baisse

Rappelons que depuis l’arrivée de M. Penner à la tête du CA de la société d’État, les profits d’Hydro-Québec n’ont pas progressé. L’an dernier, la société d’État a rapporté un bénéfice net de 2,846 milliards $ comparativement à 3,15 milliards $ en 2015.