/sports/baseball/capitales
Navigation

Que la saison débute!

La formation québécoise amorce sa 20e saison jeudi soir en accueillant les Jackals

Quebec
Photo STEVENS LEBLANC Fébrile à l’approche du premier lancer de la saison, le gérant Patrick Scalabrini amorcera sa neuvième saison à la barre des Capitales.

Coup d'oeil sur cet article

Après dix longues journées de préparation, les Capitales de Québec amorceront la 20e campagne de leur histoire tout en partant à la défense de leur championnat éliminatoire, jeudi soir, au Stade Canac, en recevant la visite des Jackals du New Jersey, une équipe comptant cinq anciens joueurs des ligues majeures dans ses rangs.

Auteurs de trois victoires en autant de rencontres préparatoires, les hommes de Patrick Scalabrini seront donc soumis à un important test pour les balbutiements du calendrier 2018 durant cette série de quatre rencontres.

Un ex-jays

Le lanceur Mat Latos est sans doute l’ancien représentant de la MLB le plus connu chez la formation du New Jersey, lui qui a disputé neuf saisons dans le baseball majeur, dont la dernière dans l’organisation des Blue Jays de Toronto. Latos a été désigné comme partant pour le duel de samedi soir. Les artilleurs Vic Black, Lendy Castillo, Vin Mazzaro et le joueur d’avant-champ Carlos Triunfel ont eux aussi touché au plus haut niveau de leur sport à un moment de leur carrière.

Même s’il ne fait pas partie de ce club sélect, le premier-but Dean Green devrait en faire voir de toutes les couleurs aux frappeurs de la Ligue Can-Am de baseball indépendant, selon Scalabrini, qui redoute le colosse de 6 pi 4 po et 285 lb. Âgé de 28 ans, l’Américain n’a toutefois jamais atteint le niveau ultime après avoir été un choix de 11e ronde des Tigers de Detroit en 2011.

« C’est l’équipe la plus impressionnante à mon avis sur papier. Ils ont le joueur de l’année 2018 de la Can-Am qui s’appelle Dean Green. Un gros premier-but qui a joué au Japon l’an passé ainsi qu’aux niveaux AA et AAA avec de maudits bons chiffres, qui normalement se traduisent bien dans notre ligue. Je serais vraiment surpris qu’il ne soit pas dominant dans notre ligue », soulignait le gérant des Capitales à la veille de l’ouverture locale.

Rotation déterminée

Karl Gélinas aura le luxe d’amorcer la saison sur la butte pour la troupe québécoise en se mesurant à Alberto Rodriguez. Arik Sikula, Ryan Searle et Lazaro Blanco se succèderont comme partants pour le reste de la série. Ennuyé par une blessure à l’orteil, l’as Brett Lee pourrait être envoyé dans la mêlée pour le cinquième rendez-vous saisonnier prévu mardi prochain, à Rockland. « Karl est le premier parce qu’il est l’instructeur et parce que c’est lui qui décide ! Blanco est quatrième parce qu’il est arrivé tard et c’est une question de timing. Il restait [les matchs] deux et trois, soit Sikula et Searle », a exposé l’instructeur-chef.

Scalabrini est revenu mercredi sur la nomination de Marc-Antoine Bérubé au sein de l’alignement qu’il avait annoncée après la rencontre de mardi soir. Le droitier de Trois-Pistoles est ainsi devenu seulement le deuxième produit de la province membre en règle de l’effectif, après Gélinas. « Ce n’est pas de la charité qu’on fait. Il a travaillé fort et il voulait faire partie de l’équipe. Pour un gars de la région [du sport-études de Québec], c’est spécial de jouer pour les Capitales. Maintenant, c’est entre ses mains pour prouver qu’il peut rester », a dit Scalabrini qui prévoit l’employer en longue relève et comme partant si la situation l’exige.