/news/green
Navigation

Agrile du frêne: la Ville de Québec va traiter 500 arbres cette année

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec déploie son plan d’action pour freiner la propagation de l’agrile du frêne. Environ 500 arbres recevront des injections de TreeAzin en 2018 à proximité du foyer d’infestation dans les quartiers centraux.

L’insecte ravageur, qui s’attaque exclusivement aux frênes, a été détecté pour la première fois à Québec en juillet dans le quartier Montcalm.

Le foyer d’infestation, d’une superficie de 5,5 km carrés, s’étend désormais au Vieux-Québec, au parc des Champs-de-Bataille, au parc du Bois-de-Coulonge et à une portion du boulevard Champlain. Pas moins de 150 arbres ont déjà été abattus par la Ville.

Le TreeAzin, un biopesticide qui s’injecte à la base de l’arbre, est actuellement le seul traitement homologué au Québec. Son efficacité a été démontrée afin de ralentir la progression de la maladie mais n’est pas non plus à toute épreuve.

La Ville investira entre 700 000 $ et 800 000 $ cette année pour lutter contre l’agrile, dans l’espoir «d’éviter une déforestation massive» et rapide, a exposé la conseillère municipale Suzanne Verreault en point de presse. On compte environ 12 000 frênes sur le domaine public alors qu’il y en a probablement le double sur le domaine privé, sans compter les boisés.

Prix avantageux pour tous

Les citoyens qui veulent faire traiter leur frêne au TreeAzin peuvent contacter la Ville de Québec afin de bénéficier du même tarif. Le traitement sera administré par des professionnels. Il faut compter 3,34 $ par centimètre de diamètre. La mesure du diamètre est prise à une hauteur de 1,3 mètres. Par exemple, pour un tronc de 30 centimètres, le citoyen devra débourser 100 $ plus taxes.

Les injections, qui peuvent être faites à titre préventif ou dès l’apparition des premiers symptômes, doivent être réalisées aux deux ans.

La Ville invite les résidents qui ont un ou plusieurs frênes sur leur terrain – ou qu’ils veulent apprendre à les identifier – à s’informer sur son site web pour obtenir toute l’information pertinente.