/weekend
Navigation

Le troisième œil de Bharti Kher

Coup d'oeil sur cet article

La Fondation pour l’Art DHC/Art présente une quarantaine d’œuvres de la Britannique reconnue mondialement, Bharti Kher, avec son exposition Points de départ, points qui lient. Ces points sont en fait des bindis que l’artiste d’origine indienne – qui travaille désormais à New Delhi – utilise abondamment dans son travail. Le bindi est ce point apposé au centre du front pour symboliser le troisième œil spirituel. À l’origine appliqué à l’aide de pigment naturel, il est devenu un accessoire populaire produit en série. Bharti Kher récupère ce glissement en créant des œuvres remplies de minuscules bindis accolés, des œuvres qui « nous regardent ».


♦ Bharti Kher – Points de départ, points qui lient. Jusqu’au 9 septembre, à la Fondation pour l’Art DHC/ART, 451 et 465, rue Saint-Jean, dans le Vieux-Montréal.


♦ Née à Londres, en 1969, Bharti Kher est installée en Inde depuis 1993, elle vit et travaille à New Delhi. Elle a exposé abondamment sur la scène internationale, et ses œuvres font partie d’importantes collections à travers le monde.


♦ Établie en 2007, la fondation DHC/ART est un organisme sans but lucratif qui se consacre à la présentation de l’art contemporain. La programmation entière de DHC/ART est offerte gratuitement.


♦ www.dhc-art.org