/opinion/columnists
Navigation

L’humour de nos politiciens

Coup d'oeil sur cet article

Avec leurs grands airs et leurs déclarations ronflantes, nos politiciens sont franchement hilarants.

D’abord Philippe Couillard. À la demande des autres partis, il envisage finalement la possibilité de créer une déclaration de revenus unique pour le fédéral et le provincial. Il semble oublier que dans toutes les autres provinces, les contribuables n’ont qu’un seul formulaire à remplir, ce qui permet d’importantes économies en temps et en argent.

Sibyllin

Malgré tout, exception québécoise oblige, il faudra redoubler de patience, car Québec doit encore « étudier » la chose. N’est-il pas déconcertant de constater que ce qui est chose aisée dans le reste du Canada devient un projet sibyllin au Québec ?

Quant aux chefs des autres partis, s’ils ont le mérite d’avoir réclamé une déclaration unique, leur pseudo considération pour les contribuables n’en est pas moins risible. Ils s’indignent du nombre de déclarations, mais ils restent muets sur ce qui compte réellement pour le contribuable, à savoir son fardeau fiscal total. Ils mettent l’accent sur la forme, mais le fond leur importe peu.

Bande-annonce

Finalement, comment ne pas s’esclaffer en entendant M. Lisée déclamer que la déclaration unique est une bande-annonce­­­ pour l’indépendance. À propos de bande-annonce, M. Lisée semble oublier qu’en septembre dernier, il annonçait en grande pompe sa campagne « 50+1 raisons pour l’indépendance ». Aussitôt, le site du PQ publiait neuf fiches accompagnées de leurs vidéoclips d’une durée de 1 à 1,6 minute chacun, pour un grand total de 12 minutes de « bonnes raisons ». Puis, plus rien. Le néant intégral. Le PQ manquerait-il donc d’inspiration ? Courage, M. Lisée, il ne manque plus que 42 autres raisons !

Somme toute, le paysage politique se divise entre ceux qui compliquent les projets les plus simples, ceux qui font passer les apparences avant la substance, et ceux qui parlent beaucoup, mais accomplissent peu. Voilà bien de quoi faire rigoler... ou pleurer !