/entertainment/stage
Navigation

Grande fête sur la Colline avec Où tu vas quand tu dors en marchant...?

Le tableau Les Nervures secrètes, présenté dans la cour du Complexe G, fait partie du spectacle déambulatoire  Où tu vas quand tu dors en marchant… ? 
Photo d'archives, Simon Clark Le tableau Les Nervures secrètes, présenté dans la cour du Complexe G, fait partie du spectacle déambulatoire  Où tu vas quand tu dors en marchant… ? 

Coup d'oeil sur cet article

Marie-Josée Bastien n’avait jamais mis les pieds dans la cour intérieure du Complexe G. Elle ne connaissait pas l’existence de ce lieu lorsqu’elle a accepté de mettre en scène un des cinq tableaux de l’événement Où tu vas quand tu dors en marchant... ?

Spectacle signature du Carrefour international de théâtre, Où tu vas quand tu dors en marchant... ? est de retour, à compter de jeudi soir, sur la colline Parlementaire, pour la dernière année d’un cycle de création présentée sur deux ans.

La comédienne, auteure et metteure en scène a créé une fresque où 32 personnages qui vivent dans un état de solitude découvrent le plaisir d’être ensemble et la force de vivre en communauté.

« Le travail de création, en raison de l’immensité des lieux, a été complexe. Il y a eu un choc des grandeurs, mais c’était un super défi », a-t-elle indiqué lors d’un entretien, précisant que la grandeur de cet endroit avait guidé son travail d’écriture pour la dramaturgie de son tableau.

Marie-Josée Bastien et les comédiens ont usé leurs chaussures et amélioré leur cardio lors des répétitions et des présentations. La metteure en scène a mis huit minutes pour aller récupérer un carnet de notes oublié à un endroit.

« Je parle très fort », a-t-elle laissé tomber, précisant qu’elle n’avait eu aucun problème à se faire entendre.

En plein soleil

Le processus de création de son tableau, intitulé Les Nervures secrètes, a débuté à l’hiver 2017-2018, deux jours après une première visite des lieux.

« Le défi était de meubler ce site pour que ça soit intéressant scéniquement et pour les comédiens. C’est comme une série de mini terrains de jeux. J’ai identifié et pensé les lieux qui étaient pour être habités par les comédiens, je leur ai donné le titre de leur tableau et ils ont créé leur segment chorégraphique. Tout le monde a participé », a-t-elle indiqué.

Spectacle conçu pour être présenté à la noirceur, il y aura, pour la première fois le 3 juin, une représentation en après-midi.

« Je n’ai aucune idée comment ce tableau va vivre en plein jour. Ça va être complètement autre chose », a laissé tomber Marie-Josée Bastien.

Spectacle gratuit, Où tu vas quand tu dors en marchant... ? est aussi constitué des tableaux La Souricière (Rue-Jacques Parizeau), le 7e continent (Rue Louis-Alexandre-Taschereau), Mouvement perpétuel (Promenade des Premiers-Ministres) et La Grande manufacture (Parc de l’Amérique-Française).


Où tu vas quand tu dors en marchant... ? est présenté jeudi soir, vendredi, samedi et dimanche, et les 31 mai, 1er, 2 et 3 juin, entre 21 h et 23 h. Une représentation de jour sera à l’affiche le 3 juin à 15 h.