/sports/opinion/columnists
Navigation

Cure de rajeunissement au lac aux Sables

peche
Photo Julien Cabana Trois amateurs de pêche entourant le directeur Éric Harnois à la suite de leur séjour réussi la semaine dernière dans le secteur du lac aux Sables de la réserve Mastigouche. De gauche à droite, René Baillargeon, Gilles Dubois, Éric Harnois et Karl Tremblay.

Coup d'oeil sur cet article

RÉSERVE MASTIGOUCHE | Si vous fréquentez cette saison le secteur du lac aux Sables dans la réserve faunique de Mastigouche, il se peut fort bien qu’à votre arrivée, vous soyez tellement surpris que vous croirez vous être trompé.

L’an dernier, lors de notre passage dans cet excellent territoire de pêche de la réserve, le directeur nous avait promis que c’était la dernière fois que nous allions vivre un séjour dans les vieux chalets.

« Nous avons tout détruit et recommencé complètement à zéro l’aménagement du site, d’expliquer le directeur Éric Harnois. Nous voulions donner aux amateurs une qualité d’hébergement à la hauteur de leurs attentes. »

On peut dire qu’il a tenu sa promesse et de belle façon. Le site compte maintenant six chalets neufs, cinq de quatre places et un de six, alimentés en grande partie à l’énergie solaire, sur des sites qui ont été complètement réaménagés. Même les routes ont toutes été refaites pour donner au site une allure unique, qui permet de mieux mettre en valeur la nature des lieux.

« Nous n’avons pas voulu retenir aucun lien avec le passé par rapport aux vieux chalets. Maintenant, les gens qui fréquentent le site sont accueillis dans des chalets très confortables, entièrement équipés, ce qui leur permettra de vivre un séjour très intéressant. »

La pêche

La pêche dans ce secteur de la réserve est assez exceptionnelle. On y retrouve plus de 30 lacs, remplis de belles mouchetées qui n’attendent que de mordre à vos lignes.

« Nous sommes fiers de notre territoire, surtout que nous offrons aux amateurs de la truite indigène, explique Pierre Dupuis qui est responsable du secteur en compagnie de Maryse Lemay et Marcel Deschênes. Nous offrons la pêche avec l’ouverture des lacs en rotation. Un amateur peut venir nous voir en juin, juillet ou en août et se retrouver à pêcher sur un lac qui n’était pas encore ouvert. Plus de 400 pêcheurs fréquentent notre site annuellement. Nous aimons les satisfaire. »

Les lacs de pêche sont attribués par tirage au sort tous les soirs, à 21 h. Aussitôt que votre numéro sort, vous avez le choix dans les lacs du secteur.

La danse commence

Lors de notre sortie de pêche, la danse des mouchetées de Mastigouche a commencé très rapidement.

Les leurres qui ont connu le plus de succès étaient les cuillères de type Lake Clear dans les couleurs vives comme orange, argent et cuivre.

En y ajoutant un bon bas de ligne et un vers de terre, le tour était joué. Les attaques étaient vives et se succédaient à un train d’enfer.

Rapidement, notre limite de prise et de possession de sept truites a été atteinte.

Comme nous étions en début de saison, pour la mouche, il a fallu se servir de Willy Bugger pour arriver à les attirer.

Encore là, lorsqu’elles décidaient de sauter sur la mouche, c’était sans équivoque. On sentait que la truite était affamée, qu’elle se réveillait à la suite du long hiver. Plusieurs spécimens capturés faisaient osciller la balance à plus d’une livre et demie.

Pour vivre un séjour inoubliable dans le secteur du lac aux Sables, vous pouvez communiquer avec le bureau de la réserve à Saint-Alexis-des-Monts au 819 265-2098 ou vous rendre sur le site de la Sépaq, www.sepaq.com, sous l’onglet réserve Mastigouche.

Les conditions de pêche prévues cette semaine au québec

Mer 30 : Excellentes

Jeu 31 : Bonnes

Ven 1er : Bonnes

Sam 2 : Moyennes

Dim 3 : Moyennes

Lun 4 : Moyennes

Mar 5 : Moyennes

Source: mouches neptune