/sacchips/zoneassnat
Navigation

Ce député a causé tout un émoi dans les années 70, nécessitant l’intervention de 300 bénévoles!

Le député de Papineau, Alexandre Iracà
PHOTO JEAN-FRANCOIS DESGAGNES Le député de Papineau, Alexandre Iracà

Coup d'oeil sur cet article

Alors qu’il était âgé de 2 ans, le député de Papineau, Alexandre Iracà, a causé tout un émoi dans la région de l’Abitibi causant à ses parents (on l’imagine) l’une des plus grandes frousses de leur vie...

Le député a partagé l’anecdote hors du commun, jeudi, sur son compte Facebook, en l'accompagnant d'un article de journal et d'une photo d'époque.

«Saviez-vous que... à l'âge de 2 ans, j'ai faussé compagnie à mes parents, dans la région de l’Abitibi? Durant près de cinq heures, j'ai marché en forêt. Une équipe de 300 bénévoles, coordonnée par le caporal David Bastien, originaire de Buckingham, s'est mise à ma recherche. Finalement, trois bénévoles m'ont retrouvé vers minuit», a-t-il raconté.

«Le bambin qui accompagnait ses parents au chalet de ses derniers au lac Wyett [...] a subitement disparu, peu après le repas du soir», est-il précisé dans un article de l’Écho, publié le 6 septembre 1972. 

Le député libéral a rappelé ces événements, même s’ils sont «très flous» pour lui, car il a rencontré celui qui avait, à l’époque, coordonné les recherches.

«David Bastien habite dans le magnifique comté de Papineau et lui se souvient de cette soirée. Ce fut une rencontre très émotive. Merci, monsieur Bastien!», a-t-il conclu.