/news/politics
Navigation

Manifestations contre le G7: Nadeau-Dubois condamnera les éventuelles violences

Le député de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois
Photo d'archives DIDIER DEBUSSCHERE Le député de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Le solidaire Gabriel Nadeau-Dubois a l’intention de condamner toute éventuelle violence qui aurait lieu lors des manifestations organisées en marge du sommet du G7.

«Bien sûr, bien sûr, bien sûr [que je vais la condamner]», a martelé sans détour M. Nadeau-Dubois, porte-parole de porte-parole de Québec solidaire, lors d’une conférence de presse, jeudi.

«Ç’a toujours été la position de Québec solidaire et la mienne, et ça ne changera pas», a-t-il ajouté.

L’ex-leader étudiant a d’ailleurs précisé qu’il n’avait pas l’intention de participer personnellement aux manifestations anticapitalistes prévues en marge du sommet. Sa formation politique pourrait cependant être représentée lors d’une «mobilisation pacifique», a ajouté le député de Gouin.

Lors de la grève étudiante de 2012, celui qui était alors porte-parole de la Coalition large pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) avait été critiqué pour son refus de condamner la violence qui avait lieu lors de certaines manifestations. Gabriel Nadeau-Dubois a depuis rappelé qu’à l’époque, il avait des «contraintes» puisque l’assemblée générale de son association étudiante refusait de condamner la violence.

Le sommet du G7 2018, qui regroupe sept des leaders les plus influents du globe, se déroulera à La Malbaie, dans Charlevoix, les 8 et 9 juin. La plupart des manifestations sont cependant prévues à Québec.