/weekend
Navigation

«Tout est à refaire»

Serge Postigo assure la mise en 
scène de la comédie musicale 
FAME de Juste pour rire.
Photo Chantal Poirier Serge Postigo assure la mise en scène de la comédie musicale FAME de Juste pour rire.

Coup d'oeil sur cet article

Mary Poppins a été un succès. Footloose aussi. Mais à la suite du scandale Gilbert Rozon, Serge Postigo repart à zéro avec Fame, la nouvelle comédie musicale de Juste pour rire qu’il s’apprête à présenter. « Le succès des spectacles des dernières années n’a aucun effet sur celui-ci. Tout est à refaire. Mais il y a du bon là-dedans », confie Serge Postigo.

Quand on le questionne à savoir si la situation l’inquiète, la réponse ne se pas fait attendre.

« Absolument », laisse tomber Serge Postigo.

« Je m’inquiète pour la pérennité de ce que Juste pour rire a fait pour la comédie musicale au Québec. Je pense à long terme. Les gens de Montréal aiment ce genre de spectacles, on en a eu la preuve dans le passé. Ce serait chouette qu’ils profitent de l’occasion pour démontrer leur intérêt. C’est en ce moment que les prochaines années se décident », poursuit-il.

Optimiste

Mais n’allez surtout pas croire que Serge Postigo a baissé les bras ou qu’il s’avoue vaincu d’avance. Bien au contraire. Le metteur en scène, qui en signe également l’adaptation et la traduction, était animé de la même passion que celle dont il avait fait montre les années précédentes lorsqu’il a rencontré Le Journal sur la scène du Théâtre St-Denis, en début de semaine.

Fame, il y croit. Et il est convaincu que le public aussi. Peu importe les événements passés, optimiste.

« Je ne pense pas que les gens vont se priver de venir. Je doute que ceux qui ont envie de voir Fame décident de ne pas venir parce qu’il s’est passé ce qui s’est passé. Surtout que Juste pour rire a été vendu, la passation a été faite », avance Serge Postigo.

On aura bientôt la réponse. Le premier rideau sur Fame, cette comédie musicale adaptée du célèbre film, se lèvera jeudi soir. On pourra alors y redécouvrir les aventures de Carmen, Serena, Tyrone, Iris et compagnie, une bande d’élèves d’une école de formation artistique de New York aussi renommée que sélective.

Chanson intouchable

Alors que le spectacle en entier sera présenté en français, les fans de l’œuvre originale peuvent se rassurer. Serge Postigo a traduit les paroles de toutes les chansons, sauf une : la célébrissime Fame, lauréate de l’Oscar de la meilleure chanson originale en 1981.

« Je ne veux pas y toucher. Il y a des chansons qui entrent dans la culture populaire à un point tel que la musique et les paroles sont indissociables », assure-t-il.


Fame est présenté à partir du 7 juin au Théâtre St-Denis.