/sports/baseball/capitales
Navigation

Journée divisée à Ottawa

Les Caps gagnent et perdent contre les Champions

Selon le gérant Patrick Scalabrini, le vétéran Josh Vitters a connu sa meilleure journée au bâton depuis qu’il s’est joint aux Capitales.
Photo d’archives, annie t. roussel Selon le gérant Patrick Scalabrini, le vétéran Josh Vitters a connu sa meilleure journée au bâton depuis qu’il s’est joint aux Capitales.

Coup d'oeil sur cet article

Les Capitales de Québec ont connu une soirée en deux temps au parc RCGT d’Ottawa, mercredi. Après s’être emparés du premier match du programme double les opposant aux Champions par la marque de 7-5, les hommes de Patrick Scalabrini ont été muselés dans le second duel, rendant les armes 4-1.

Menés par le lanceur Austin Chrismon, les Champions n’ont donné que quatre petits coups sûrs à leurs rivaux de la capitale provinciale dans le deuxième match. Efficace, le partant n’a alloué qu’un point sur un double de Max Tissenbaum en deuxième manche. À sa première présence de la saison, le Torontois a campé les rôles de receveur et de deuxième-but au fil des 14 manches de jeu.

Réveil de Vitters

Québec était encore dans le coup jusqu’à tant qu’un ballon de Kyle Zirbes se transforme en triple en raison de la chute du voltigeur Edgar Lebron. Et à la manche suivante, les Champions ont tonné en inscrivant trois autres points aux dépens du partant Mark Vasquez.

« On veut toujours jouer pour .500 sur la route. Quand tu gagnes le premier match, ça te fait suer de perdre le deuxième. On voudrait balayer, mais on dirait que ça n’arrive jamais. Cela dit, je suis très heureux de la première partie, de marquer sept points contre le lanceur Jake Hale, c’était un peu surprenant alors qu’il n’en avait accordé qu’un cette saison.

« On était un peu amorphes dans le deuxième. La chute de Lebron leur a ouvert la porte. Ça a changé le momentum. Puis, tu ne gagnes pas des matchs en marquant un point ! » analysait le gérant des Capitales.

Patrick Scalabrini avait manifesté son impatience à l’égard des performances de Josh Vitters dimanche dernier. Force est d’admettre que l’ancien troisième choix au total du repêchage du baseball majeur a compris le message puisqu’il a dirigé les salves offensives des visiteurs dans le premier match, cognant un circuit de deux points – son premier dans l’uniforme québécois – en cinquième manche pour porter la marque à 4-1. Vitters avait aussi frappé un double lors du deuxième tour au bâton des Capitales.

Californien de 28 ans qui a disputé 36 rencontres avec les Cubs de Chicago en 2012, Vitters a toutefois commis deux erreurs dans le deuxième rendez-vous en étant posté au troisième coussin. « Il a connu de meilleures apparitions au bâton en frappant des balles d’aplomb. C’est sa meilleure journée depuis qu’il est membre des Capitales. C’est rassurant et j’espère que c’est le début de quelque chose », a exprimé Scalabrini, qui ne tenait pas rigueur à son vétéran pour ses fautes.

L’Australien Ryan Searle, qui a connu ses premières turbulences de la campagne dans le match initial, a savouré un troisième gain alors que Nolan Becker a engrangé le sauvetage.

En vitesse

Maxx Tissenbaum a fini sa première journée de boulot avec un double en cinq présences à la plaque (,200) et un point produit. « Il était un peu rouillé. Il faut qu’il affronte des frappeurs et c’est pour cela qu’il va frapper tous les jours. Ça change notre visage pas mal, mais ça va lui prendre quelques matchs pour retrouver son synchronisme de l’an dernier », estimait son entraîneur... Les Capitales et les Champions fouleront de nouveau le terrain ce soir pour la conclusion de la série. Lazaro Blanco (1-1) sera le partant pour Québec.