/misc
Navigation

Une belle énergie

Campeau
Photo courtoisie Marie-Andrée et Mélanie ont une énergie débordante et contagieuse. Elles gèrent les différentes opérations et le service à la clientèle de la pourvoirie du lac Croche.

Coup d'oeil sur cet article

Deux dames se sont donné comme mission d’offrir un service personnalisé et humain et de tenter de reproduire un environnement familial invitant.

À seulement 90 minutes de Montréal et de Trois-Rivières, dans la belle région de Lanaudière, à Saint-Côme, on retrouve la pourvoirie du lac Croche. En 2015, les jumelles Préville, leur époux et un ami ont acheté cette auberge de la forêt qui a appartenu pendant plus de 27 ans au père de l’un des conjoints.

Le site

Tout ce beau monde a uni ses forces et au fil des temps ; ils ont renippé l’ensemble des habitations et des installations. Sur place, il y a 11 chalets tout équipés pouvant accueillir de 2 à 9 convives en plan américain ou européen. Ces derniers ont reçu une cote de trois et de quatre étoiles de la FPQ. Il y a également un restaurant avec salle de réception pour 60 personnes.

Tout est vraiment axé sur la pêche, la détente et la villégiature. Il y a aussi une piste de 15 km pour les amateurs de randonnées en forêt.

Parlons pêche

Chaque semaine, un pisciculteur vient ensemencer de 1500 à 2000 truites mouchetées dans sept lacs accessibles, répartis sur le territoire de 25 km². La majorité des ombles qui enrichissent ces plans d’eau mesurent de 23 à 28 cm (9 à 11 po), il y en a également certains de 30 à 35 cm (12 à 14 po) et quelques belles palettes pour rehausser les défis proposés aux manieurs de canne. « Nous ne nous vantons pas d’être une pourvoirie à gros trophées, mais plutôt un site où on capture de nombreux spécimens », nous confiait Marie-Andrée.

Si les clients préfèrent taquiner l’omble de fontaine indigène, ils peuvent opter pour les lacs Canard et Croche.

Les amateurs de gros poissons peuvent se véhiculer jusqu’au lac Beaulieu où on y intercepte de belles truites grises pouvant peser plus 4 kilos. Pour les aventuriers qui aiment marcher, retenez qu’il est possible de se rendre à un lac de tête pour y attraper des arcs-en-ciel de toutes les tailles.

Deux saisons

La pêche en eau libre se déroule du début de mai jusqu’à la fin octobre. La limite de captures, toutes espèces confondues, est de 15 poissons par détenteur de permis de pêche lors des séjours et de 10 quand il s’agit d’escapade journalière. On ne peut pas ramener plus de deux touladis. La remise à l’eau est interdite en tout temps. L’hiver, de nombreux adeptes s’évadent de la ville pour venir faire une journée de ski à Val St-Côme et une sortie de pêche blanche au lac Croche.

Équipements

Il est possible de louer sur place un moteur électrique, une batterie et même des cannes à pêche. On peut aussi y acheter des leurres, des vers et différents produits de consommation.


►Pour en savoir plus, composez le 450 883-6474 ou visitez les sites pourvoiriedulaccroche.com et lanaudiere.ca

De tout pour tous

Plusieurs personnes achètent un moulinet pour le lancer lourd et tentent de l’utiliser sans avoir suivi une petite formation de base. Si c’est votre cas ou si vous songez à en acquérir un, vous auriez intérêt à rendre visite à Richard Sicard et à Jean-Pierre Leroux du Pro Shop Canadian Tire à Saint-Eustache ; ils vous feront découvrir toutes les facettes de ces moulinets très performants.


La Fédération du saumon atlantique (FSA) et le North Atlantic Salmon Fund (NASF) ont signé une entente de 12 ans avec les pêcheurs commerciaux du Groenland et des îles Féroé. Cet accord empêchera des milliers de saumons sauvages adultes d’être pris dans le cadre de la pêche au filet. Ainsi, cela leur permettra de retourner frayer dans les rivières d’Amérique du Nord et d’Europe. Selon les scientifiques, les saumons étaient retournés en plus grand nombre aux rivières d’Amérique du Nord et d’Europe lorsque les ententes de conservation antérieures entre la FSA, le NASF et la KNAPK étaient en vigueur. Dans le cas présent, une absence de pêche commerciale pendant 12 ans donnera un peu de répit à deux générations entières de saumons sauvages de l’Atlantique.


L’Association des Collectionneurs d’Armes du Bas-Canada inc. vous invite au Salon de l’Arme et du Militaria de Lachute, demain, soit le 10 juin, de 9 h 30 à 15 h, à l’aréna Kevin Lowe – Pierre Pagé, 80 rue Hamford, J8H 4P1. Pour en savoir plus, téléphonez au 514 591-1835 ou jetez un coup d’œil au site www.lachute.lca-canada.com