/news/transports
Navigation

La SAAQ change d’approche auprès des motocyclistes

Au moins cinq décès répertoriés sur les routes depuis la mi-mai

FD-ACCIDENT-MOTO-LONGUEUIL
Photo Agence QMI, Pascal Girard Un motocycliste de 30 ans a perdu la vie samedi soir à Longueuil dans une courbe du boulevard Marie-Victorin. Il s’agirait du cinquième décès à moto cette année. 

Coup d'oeil sur cet article

La vitesse excessive pourrait être en cause dans deux accidents de moto graves, dont un mortel, survenus ce week-end, malgré les efforts des autorités en ce début de saison pour freiner les ardeurs des motocyclistes.

Si le partage de la route entre autos et motos a été le centre d’attention de la Société de l’assurance automobile (SAAQ) récemment, elle assure ne pas négliger le comportement des usagers sur deux roues.

« Nous avons tenu deux journées de sécurité à moto, où il y avait des cliniques de rafraîchissement des techniques de conduite, mais aussi des vérifications mécaniques en début de saison », mentionne Gino Desrosiers, porte-parole de l’organisme.

Des messages ciblés sur les réseaux sociaux sont également diffusés auprès des motocyclistes pour leur rappeler les bonnes pratiques à adopter.

Comportement

Environ 40 % des décès surviennent avec une moto comme seul véhicule impliqué et le conducteur est souvent le facteur déterminant.

« En roulant seulement 10 ou 15 km/h au-dessus de la limite permise, on a un moins grand temps de réaction. Il faut se souvenir qu’une moto, c’est vulnérable », rappelle le porte-parole.

Malgré les campagnes de sensibilisation, le bilan routier des motocyclistes est lourd avec une moyenne de 48 décès par été au cours des cinq dernières années, selon les données de la SAAQ.

Depuis la mi-mai, au moins cinq accidents mortels impliquant des motos sont survenus d’après les recherches effectuées par Le Journal, dont un samedi soir à Longueuil.

Vitesse

Vers 21 h 45, un conducteur de 30 ans a perdu la vie en percutant un VUS dans une courbe du boulevard Marie-Victorin. Les policiers de Longueuil étudiaient plusieurs thèses pour expliquer la collision, dont la vitesse et l’alcool.

Un autre accident grave est survenu quelques heures plus tard sur l’autoroute 40 à Montréal, près du boulevard Bourget.

On craignait toujours pour la vie du motocycliste de 27 ans en fin de journée hier. Il a frappé de plein fouet l’arrière d’un véhicule qui circulait en direction est et a été éjecté de son engin. Selon le sergent Claude Denis de la Sûreté du Québec, la vitesse pourrait être en cause. Une longue trace de freinage était d’ailleurs visible jusqu’au point d’impact avec l’automobile.

Avec près de 190 000 motos immatriculées l’an dernier au Québec, une augmentation constante depuis 2013, la SAAQ entend bien continuer à marteler son message. « Il y a encore beaucoup d’efforts à faire pour une bonne cohabitation », termine M. Desrosiers.

Accidents mortels en 2018

  • 9 juin | Un motocycliste de 30 ans est décédé après une collision avec une voiture dans une courbe du boulevard Marie-Victorin à Longueuil
  • 7 juin | Un accident mortel s'est produit vers 20 h sur la route 169 entre Saint-Félicien et Saint-Méthode, près du chemin du Lac. Un homme de 41 ans est décédé
  • 29 mai | À Saint-Pascal-de-Kamouraska , un homme de 50 ans est mort après avoir été heurté par une voiture à la sortie de l’autoroute 20
  • 18 mai |  Un motocycliste d’une trentaine d’années est décédé vers 15 h 45 après avoir effectué plusieurs manœuvres dangereuses sur l’autoroute 13 sud à Laval
  • 18 mai | Un homme de 26 ans qui circulait à moto a violemment percuté une fourgonnette à l’intersection des boulevards Saint-Jean et Brunswick à Montréal vers 3 h du matin et est décédé