/finance/business
Navigation

Investissement de 15 M$ dans le Parc technologique de Québec

L’entreprise SiliCycle accroît sa capacité de production

Les membres du comité de direction de SiliCycle ont procédé mardi au dévoilement du projet d’agrandissement. De gauche à droite : Hugo St-Laurent, président et cofondateur, Geneviève Gingras, directrice marketing et qualité, Simon Bernier, directeur des opérations, Jean Leclerc, directeur des ventes Extraction Purification, François Béland, vice-président R&D. Sont absents sur la photo: Raif Kadri, vice-président Ventes mondiales, Jean Dubé, Directeur Finances et RH, et Pierre Morin, Directeur exécutif Chine.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS Les membres du comité de direction de SiliCycle ont procédé mardi au dévoilement du projet d’agrandissement. De gauche à droite : Hugo St-Laurent, président et cofondateur, Geneviève Gingras, directrice marketing et qualité, Simon Bernier, directeur des opérations, Jean Leclerc, directeur des ventes Extraction Purification, François Béland, vice-président R&D. Sont absents sur la photo: Raif Kadri, vice-président Ventes mondiales, Jean Dubé, Directeur Finances et RH, et Pierre Morin, Directeur exécutif Chine.

Coup d'oeil sur cet article

SiliCycle a annoncé mardi un investissement de 15 M$ pour agrandir ses installations du Parc technologique de Québec.

Cet agrandissement de 21 000 pi2 permettra à SiliCycle de diversifier ses activités, en plus de créer une cinquantaine d’emplois spécialisés.

Les travaux de construction seront complétés avant la fin de 2018. Près de 75 personnes travaillent actuellement pour l’entreprise dont les produits sont commercialisés dans 85 pays. SiliCycle réalise près de 45 % de son chiffre d’affaires aux États-Unis. Depuis dix ans, elle enregistre une croissance annuelle de 15 %.

« On était limité un peu avec notre usine actuelle. Avec l’agrandissement, on va pouvoir prendre les bouchées plus grosses », a affirmé Hugo St-Laurent, président et cofondateur.

Capacité de production

L’agrandissement, qui servira à accueillir des laboratoires et des espaces dédiés à la production chimique, permettra de multiplier par 22 la capacité de production de SiliCycle, a affirmé le président.

L’entreprise de chimie fine spécialisée fabrique principalement des gels de silice et des capteurs à métaux sélectifs pour l’industrie pharmaceutique à partir de silice synthétique qui est recherchée pour ses propriétés filtrantes.

« Pendant des années, nous avons vendu des outils de recherche et de production servant à développer des médicaments dans le milieu pharmaceutique. Avec l’agrandissement, nous serons aussi en mesure de produire des ingrédients actifs », a expliqué M. St-Laurent.

Horizon 2020

La nouvelle plateforme technologique permettra à SiliCycle de développer et de produire des extraits issus de la biomasse végétale (comme le cannabis), forestière et marine. « On vise les marchés nutraceutiques, alimentaires et cosmétiques », a-t-il ajouté.

SiliCycle prévoit être en mesure de doubler son chiffre d’affaires en 2020, à l’occasion de ses 25 ans.