/news/politics
Navigation

Québec octroie 600 M$ à la culture

Philippe Couillard
Photo d'archives Simon Clark Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a fait l'éloge d'une politique qui «confirme et qui réaffirme la place de la culture comme un axe majeur du développement social et économique pour le Québec».

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Le gouvernement du Québec a présenté, mardi, une nouvelle politique culturelle assortie d'une enveloppe de 600 millions $ - dont 90 % d'argent neuf - qui permettra notamment aux Québécois de visiter gratuitement des musées à l'occasion.

La politique «Partout, la culture», qui s'échelonnera de 2018 à 2023, vient remplacer la première politique culturelle qui avait été adoptée par Québec en 1992.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a fait l'éloge d'une politique qui «confirme et qui réaffirme la place de la culture comme un axe majeur du développement social et économique pour le Québec» lors d'une conférence de presse tenue, à Montréal, mardi.

«Un premier ministre du Québec qui ne s'intéresse pas aux politiques culturelles ne remplit pas son mandat», a-t-il ajouté pour justifier sa présence à l'événement.

Selon M. Couillard, la culture québécoise joue un rôle dans la sauvegarde de la langue française, mais aussi pour créer un sentiment d'appartenance, tant chez les Québécois que chez les nouveaux arrivants. «Quoi de mieux pour ces personnes, pour se sentir Québécois et Québécoises, que de se baigner dans le milieu culturel du Québec», a-t-il laissé entendre.

La nouvelle politique culturelle prévoit notamment, afin de soutenir les créateurs et diffuseurs, 50,2 millions $ pour la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et 65,9 millions $ pour le Conseil des arts et des lettres.

Un montant de 65,5 millions $ est aussi prévu afin de favoriser la diffusion de la culture dans les familles et le milieu scolaire.

Québec investit aussi 5 millions $ pour fournir aux résidents de la province un accès gratuit aux musées de la province un dimanche par mois, une initiative qui a été lancée au début du mois.

Des sommes de 35,5 millions $ et 25 millions $ sont aussi budgétées pour aider à la préservation, respectivement, du patrimoine culturel et du patrimoine religieux.

Selon Québec, le secteur culturel représente environ 3,4 % du PIB de la province et fournit quelque 176 000 emplois.