/sacchips/lesacdechicks
Navigation

Cœur de pirate s’insurge contre un média français

Coeur de Pirate
Photo agence QMI, Dario Ayala Coeur de Pirate

Coup d'oeil sur cet article

Béatrice Martin, mieux connue sous son nom d’artiste Cœur de pirate, n’a clairement pas aimé qu’une critique de L’Express, un magazine français, insinue qu’elle ait parlé de son viol conjugal par «opportunité».

«La vague #Metoo a-t-elle été l’un des détonateurs de cette confidence violente ou une bonne opportunité? Allez savoir», a écrit l’auteure du papier, Pascale Tournier, qui parlait de la chanson Je veux rentrer, disponible sur En cas de tempête, ce jardin sera fermé, le dernier album de l’artiste québécoise.

Il n’en a pas fallu plus pour que la chanteuse partage sa façon de penser sur les réseaux sociaux.

«Honnêtement je suis hors de moi. Une bonne opportunité? Please. Comme si j’avais vu le fait de parler d’une expérience qui m’a détruite comme une façon de faire parler de moi. Comme si j’avais voulu revivre cette chose incessamment en interview comme ailleurs pour le plaisir. Non, mais allons. On se demande encore pourquoi aujourd’hui les femmes ont peur de dénoncer», a-t-elle écrit.