/sports/golf
Navigation

Lévesque dans le groupe de tête au Bic

Le golfeur est en bonne position pour l’ultime étape

Dave Lévesque se trouve présentement à égalité au deuxième rang du Tournoi des Maîtres à un coup de Pierre-Alexandre Bédard, gagnant de la compétition l’an dernier au club de golf Bic.
Photo d'archives TVA Sports Dave Lévesque se trouve présentement à égalité au deuxième rang du Tournoi des Maîtres à un coup de Pierre-Alexandre Bédard, gagnant de la compétition l’an dernier au club de golf Bic.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’air salin revigore Dave Lévesque chaque fois qu’il joue au club de golf Bic. Le Bas-Laurentien a fait abstraction de son début de saison plus difficile, mercredi, pour s’insérer dans le groupe des meneurs lors de la première ronde du Tournoi des Maîtres Valeurs Mobilières Desjardins-Équipe René Gagnon.

Lévesque affichait une carte de -6 avant d’entamer le 18e trou. Il a expédié son coup de départ directement dans des buissons. Le professionnel du Golf Château Bromont s’est finalement tiré d’affaire avec un double boguey.

Sa fiche de -4 le place au deuxième rang, à égalité avec Marc-Étienne Bussières, et à un coup du meilleur joueur de la journée, Pierre-Alexandre Bédard, gagnant du Tournoi des Maîtres l’an dernier. « Je suis vraiment content. Mon jeu autour des verts a débloqué. J’ai travaillé très fort là-dessus et je vois enfin la lumière au bout du tunnel. Au 18e, c’est une erreur stratégique. Je pensais atteindre le vert, mais j’ai payé le prix. J’aurais pu m’assurer de préserver mon avance, mais je suis prêt pour le combat demain (jeudi) », indique Dave Lévesque.

Une ronde efficace pour Bédard

Lévesque fera équipe avec Bédard lors de l’ultime journée de compétition. Le golfeur du Club Cap-Rouge a réussi cinq oiselets pour prendre les commandes. Il tentera de remporter un deuxième Tournoi des Maîtres consécutif.

« Je n’ai pas joué une ronde spectaculaire, mais efficace. J’ai joué le livre. J’étais à -2 après le premier neuf, et un birdie au 10e trou m’a donné du momentum jusqu’à la fin. Ce terrain est un défi constant. Il faut être stratégique à chaque coup », explique Pierre-Alexandre Bédard.

La pluie et le vent devraient malmener le jeu des golfeurs jeudi dès 10 h pour la ronde finale du Tournoi des Maîtres.