/opinion/blogs/columnists
Navigation

Pleut-il?

Coup d'oeil sur cet article

La pluie qu’il y a eu ou qu’il y a eue? Les participes passés des verbes impersonnels sont invariables. Pleuvoir, venter, falloir ne s’emploient qu’à la troisième personne du singulier avec le pronom il, qui ne désigne rien ni personne. Ex.: Les efforts qu’il a fallu pour arriver à ce résultat. Le verbe avoir précédé de y (y avoir) est considéré comme un verbe impersonnel. Ex.: La pluie qu’il y a eu a causé des inondations. Retombons sur terre: «Je me suis dit ou je me suis dite», demande Andrée B. Quand «se dire» signifie «se dire à soi-même», le participe passé dit demeure invariable puisqu’il n’y a pas d’objet direct devant le verbe. Ex.: Elle s’est dit qu’elle devrait changer de décor. Mais quand «se dire» a plutôt le sens de «se prétendre, se présenter comme,», le pronom personnel se devient un complément direct avec lequel s’accorde le participe passé dit. Ex.: Elle s’est dite fatiguée.