/sacchips/unbelievable
Navigation

Alors qu’il trompe sa femme, il serait resté «coincé» dans son amante après que son épouse eut fait appel à un sorcier pour leur jeter un mauvais sort

Coup d'oeil sur cet article

Tel est «pris» qui croyait «prendre». Ainsi pourrait se résumer la mésaventure de ces deux tourtereaux qui auraient été surpris en plein acte extra-conjugal. 

Les amoureux secrets se seraient retrouvés vendredi dernier dans une chambre d’hôtel au Kenya pour consommer leur désir. 

Par contre, leurs ébats se sont compliqués quand l’homme se serait rendu compte qu’il ne pouvait plus «s’extraire» de son amante.

Ce sont les employés de l’hôtel qui auraient porté secours au couple après avoir entendus des appels à l’aide provenant de la chambre.

La direction de l’hôtel aurait alors préféré contacter les policiers pour emmener les inséparables amants nus.

En entrevue avec le Nairobi News, l’épouse trompée aurait admis avoir fait appel à un sorcier pour faire en sorte que le couple illicite se fasse prendre. Son voeu a été exaucé.

Comme le rapporte le Mirror, les policiers auraient transporté les amants dans un lieu retiré à l’abri des regards curieux.

Des badauds ont eu le temps de photographier et filmer les amants coincés alors qu’ils étaient étendus l’un dans l’autre dans une camionnette de la police. Seul un drap cachait leur corps dénudés.

Une fois arrivé dans le lieu secret, le fameux sorcier attendait le couple maudit. Des images diffusées sur Facebook montre le dit sorcier toucher la couverture entourant (et cachant) les inséparables. 

L’histoire ne dit pas si le sorcier a réussi son coup mais on présume qu’à l’heure qu’il est, les deux fautifs sont revenus deux entités distinctes. En tout cas, on leur souhaite.

Toujours selon le Mirror, l’amante serait la propriétaire de l’immeuble situé à Lodwar au Kenya dans lequel habite son amoureux. L’épouse de ce dernier a commencé à douter de leur petit manège quand elle s’est rendu compte de l’absence de la dite propriétaire chaque fois que son mari se rendait dans la ville de Kitale en voyage d’affaires.