/sports/opinion/columnists
Navigation

Bien conduire son VR

Camping
Photo Julien Cabana Profiter de la vie en VR, c’est une belle façon de passer un bel été. Il faut toujours se rappeler toutefois que la conduite de ce type de véhicule requiert une certaine adresse et le respect de règles établies.

Coup d'oeil sur cet article

Posséder un véhicule récréatif, qu’il soit tracté ou autonome, c’est le rêve de bien des amateurs de camping et de caravaning. Il n’est pas rare de voir des gens se retrouver à la retraite avec comme projet l’achat de ce type de véhicule. Il faut savoir que certaines règles s’appliquent dans la conduite de ces unités.

« Personnellement, je considère qu’il faudrait toujours que les propriétaires de caravanes qui sont équipées de freins électriques les fassent réajuster à tous les 6000 à 7000 kilomètres, lance Marco Boudreault de EBoudreault VR, un spécialiste dans le domaine. Les freins s’usent avec le temps. Souvent, lorsqu’il constate que sa caravane freine moins bien, le conducteur va être porté à augmenter la pression avec la boîte qui est placée dans l’habitacle sauf que pendant ce temps-là, les freins se détériorent. Il se peut qu’à un moment donné, il ait une très mauvaise surprise lorsqu’il appuiera sur les freins et qu’ils seront en bout de vie. »

L’autre conseil que donne l’expert c’est de toujours vérifier les roulements des roues de son VR tracté. « Très souvent, les véhicules tracteurs sont équipés de pneu de 16, 17 et même 18 pouces alors que la remorque à l’arrière aura des pneus de 13 pouces. Lorsque le véhicule à l’avant aura parcouru 6000 kilomètres, compte tenu du diamètre des roues, la caravane aura parcouru de son côté 8500 kilomètres, entraînant de l’usure sur les roulements de roues. Il est très désagréable de se retrouver en bordure de la route avec un essieu cassé. »

BARRES DE TORSION ET LIMITES

L’utilisation des barres de torsion, qui permettent de partager le poids, peut se révéler un atout important sauf que...

« La hauteur et l’angle par rapport à la boule de tir sur l’attelage sont deux éléments qu’il faut bien coordonner afin d’avoir le maximum de rendement de cet équipement qui s’avère essentiel, affirme le spécialiste. Trop souvent les gens s’achètent des ensembles et les installent eux-mêmes sans savoir si c’est le bon système pour leur caravane. Si ce n’est pas installé de la bonne façon, dans certaines circonstances, il peut y avoir une perte de contrôle de la caravane que l’on tire. »

Un autre point important, c’est le respect des capacités réelles de votre véhicule tracteur. « Il n’est pas rare de voir des caravanes à sellette beaucoup trop grosses pour le camion à l’avant. En cas de freinage d’urgence, des situations qui sont toujours possibles sur la route, ce sera la caravane qui va mener le bal et non pas le camion. » Dans certains États américains, il est arrivé que des Québécois soient collés sur place parce que leur équipement de VR dépassait les capacités du camion tracteur. À ce moment-là, le trooper vous fera enlever votre VR et vous obligera à trouver une solution pour le bouger, parce que vous n’aurez plus le droit de rouler sur les routes de cet État avec votre combinaison camionnette/caravane à sellette ou caravane.

UN OUTIL TRÈS UTILE

Si vous désirez en savoir plus sur la conduite d’un VR, surtout en ce qui concerne les règles qui s’appliquent, procurez-vous le dépliant produit par le Contrôle routier du Québec. Il fournit toutes les explications des règles en vigueur concernant la conduite d’un véhicule récréatif.

On vous suggère de nombreuses vérifications à faire avant de prendre la route, de la vérification des feux et phares, en passant par le chargement jusqu’aux règles concernant le dispositif de sécurité pour votre attelage. Il est aussi question du matériel de secours obligatoire à avoir avec vous, de l’utilisation des aires de vérification des freins, du transport des matières dangereuses et des règles de circulation dans les tunnels.

Dans le cas du système de freinage, on vous donne d’excellents exemples de combinaisons véhicule tracteur et des VR tractés, autant avec une camionnette qu’avec une autocaravane. Dans ce cas précis, par exemple, si vous tirez votre voiture avec un chariot de remorquage, ce dernier doit être obligatoirement équipé d’un système de freinage.

Pour en savoir plus sur le Contrôle routier Québec, il suffit de vous rendre sur le site : www.crq.gouv.qc.ca.

Avec la période intensive de vacances qui arrive à grands pas, nul doute que de prendre le temps de consulter ces règles pourrait vous éviter des problèmes.

Le cours de conduite

Il est absolument vrai qu’il n’est pas nécessaire de suivre un cours de conduite spécial pour rouler en VR au Québec. Toutefois, je dirais que le cours offert par la Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC) s’avère être un outil très utile lorsque vient le temps de vous lancer. Si vous avez conduit une petite voiture toute votre vie et que tout à coup, à la retraite, vous vous équipez d’une autocaravane de 36 pieds ou encore d’une camionnette et d’une caravane à sellette qui mesurent 20 mètres et plus, vous allez vite constater qu’il faut des notions de base. Oui, certains conducteurs ou conductrices sont capables de s’adapter facilement à de tels changements. Toutefois, lorsqu’un spécialiste vous donne des petits trucs très intéressants pour vous sortir du pétrin, c’est toujours utile.

Le guide ressource VR

Cette publication de la FQCC renferme une foule de renseignements utiles qui vous permettront de mieux planifier vos sorties en camping. À l’intérieur, on y retrouve entre autres les noms et adresses de 2000 commerçants partenaires qui vous permettront de réaliser des économies importantes sur plusieurs de vos achats nécessaires. Vous pouvez le consulter en ligne sur le site www.fqcc.ca ou encore, vous pouvez tout savoir sur les conditions pour le recevoir en communiquant avec la FQCC sans frais au 1 877 650-3722.