/news/transports
Navigation

Le gouvernement ne savait rien du projet de métro aérien à Québec

Le ministre des Transports, André Fortin
Photo Simon Clark Le ministre des Transports, André Fortin

Coup d'oeil sur cet article

Jamais la Ville de Québec n’a fait part de la possibilité d’un projet de métro aérien au gouvernement, a affirmé jeudi matin le ministre des Transports, André Fortin.

«Je vous avoue que j’en connais autant que vous. C’est un projet qui ne nous a jamais été présenté par la Ville de Québec ou par l’entrepreneur privé», a commenté le ministre Fortin, après que notre Bureau d’enquête ait rapporté que les multinationales PwC et Arup ont offert l’an dernier de financer et construire un métro aérien de quatre axes qui aurait désservi Québec et Lévis pour moins cher que le réseau de transport structurant à 3 G$.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, le partenariat public-privé présenté par les deux entreprises britanniques aurait coûté 700M$ de moins.

Québec doute de l'estimation des promoteurs

«Quand on compare avec le SkyTrain (à Vancouver), les estimations initiales nous apparaissent plutôt basses, a indiqué à ce sujet le ministre Fortin. Les estimations des derniers travaux qui ont été faites sur le SkyTrain sont de l’ordre de 100 à 140 M$ par kilomètre, donc un projet de 60 km coutera beaucoup plus cher que 2,3 G$, mais je ne veux pas m’avancer sans connaitre les détails du projet.»

Sans fermer complètement la porte à des solutions autres que celle du réseau de transport structurant annoncée en mars dernier, le ministre Fortin laisse le soin à la Ville de Québec de s’intéresser ou non au projet de métro aérien.

«La Ville pourra l’étudier si elle le désire et le présenter si elle le désire», a dit M. Fortin, qui semble toutefois avoir un préjugé favorable pour le projet de transport structurant qui est déjà sur les rails.

«Nous, on va continuer à travailler sur le projet qui a été présenté par la Ville et pour lequel les citoyens ont été consultés», a signalé le ministre des Transports.