/news/green
Navigation

Une cinquantaine de bernaches retrouvées mortes dans le fleuve

Coup d'oeil sur cet article

Un pêcheur de la Montérégie a fait la triste découverte d’un groupe de bernaches mortes dans le fleuve Saint-Laurent, jeudi matin, à Contrecoeur, entre Verchères et Sorel-Tracy.

Une cinquantaine de ces oiseaux migrateurs flottaient sur l’eau lorsque Nicolas Geoffrion est arrivé sur les lieux.

«Je n’ai jamais vu ça», lance le pêcheur à deux reprises dans une vidéo devenue rapidement virale.

Un agent de protection de la faune du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a été dépêché sur les lieux, jeudi, pour constater la situation et procéder à la récupération de trois dépouilles, a expliqué Nicolas Bégin du MFFP.

Mais comme les bernaches sont des oiseaux migrateurs, elles sont protégées par le fédéral et c’est donc Ottawa qui va procéder aux analyses des échantillons fournis par Québec.

«Trois bernaches mortes seront envoyées à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal située à Saint-Hyacinthe pour une nécropsie. Nous continuerons de surveiller la situation de près et prendrons des mesures appropriées si nécessaire», explique une porte-parole d'Environnement et Changement climatique Canada.

Avec des analyses, le Service canadien de la faune pourra déterminer la cause exacte du décès de ce groupe de bernaches.

Toujours sur les lieux en fin d’après-midi, Nicolas Geoffrion était en compagnie d’un technicien de la faune, spécialiste en oiseaux migrateurs, du Service canadien de la faune qui s’affairait à récupérer toutes les carcasses de bernaches.