/sports/opinion/columnists
Navigation

Un outil fort utile pour les campeurs

Bien se renseigner sur un terrain de camping avant le départ fera la différence entre un séjour agréable et une fin de semaine à oublier.
Photo Julien Cabana Bien se renseigner sur un terrain de camping avant le départ fera la différence entre un séjour agréable et une fin de semaine à oublier.

Coup d'oeil sur cet article

Avant de partir à la découverte d’un terrain de camping dans les différentes régions du Québec, il est préférable de consulter la classification de l’établissement, qui vous permettra de savoir si la destination choisie correspond à vos attentes.

En dressant un portrait fiable de la qualité et de l’offre des services par les établissements de camping, les experts classificateurs de Camping Québec vous permettent d’avoir un outil de référence et une source d’information essentielle vous permettant de faire un choix éclairé. Du côté des propriétaires de terrains de camping, la classification se veut un outil pour leur permettre de maintenir une offre de services qui correspond aux attentes des consommateurs.

Depuis 2003, en vertu de la Loi sur les établissements d’hébergement touristique, toute personne qui exploite un établissement d’hébergement touristique doit obligatoirement obtenir une attestation de classification.

« Aussitôt qu’une personne fait la location pour de l’hébergement, elle doit avoir soumis son établissement aux critères de classification, affirme la directrice du dossier de la classification à Camping Québec, madame Julie Trahan. Nous avons une équipe d’experts qui sillonnent le Québec afin de faire la collecte d’informations sur chacun des terrains de camping. Les consommateurs peuvent donc se fier aux renseignements qui leur sont présentés à propos des différents établissements. Nos classificateurs sont actuellement sur le terrain. »

LES CRITÈRES

Le programme de classification a été élaboré à partir de recherches, d’analyses comparatives et de sondages d’opinion.

« Le programme de classification fait l’objet d’une vigile constante et de mises à jour périodiques en fonction de l’évolution de l’industrie, souligne madame Trahan. Nous voulons que le consommateur puisse vraiment s’y fier lorsqu’il se renseigne sur un camping. »

Il y a deux volets très différents pour évaluer un terrain de camping. Le premier volet tient compte de la qualité des infrastructures alors que le deuxième se réfère à la nature des infrastructures et de l’offre de services complémentaires. L’évaluation porte sur quatre éléments ciblés à savoir les blocs sanitaires, l’ensemble du terrain, les aires de loisir et les infrastructures d’accueil. L’évaluation est calculée sur un total de 1000 points.

Les classificateurs vont apporter une attention particulière à l’entretien, la propreté, l’aménagement, le fonctionnement des équipements et la sécurité des installations. Ils doivent faire preuve de jugement pour constater l’état véritable de l’établissement de camping. Ils vont tenir compte uniquement d’éléments qui sont vérifiables comme une porte défectueuse, un toit qui coule... Ils accorderont aussi des points pour la présence de divers services et infrastructures qui sont mis à la disposition des campeurs. Ces services ne sont pas obligatoires pour les propriétaires, mais constituent un plus très intéressant pour les campeurs.

LES FAMEUSES ÉTOILES

C’est le nombre total de points accumulés lors de la visite des évaluateurs qui déterminera le niveau de classification d’un camping. Le seuil minimal de points pour obtenir une étoile est de 500 points. Un camping qui reçoit un résultat moindre pourra afficher qu’il a reçu la visite des classificateurs avec le fameux panneau vert, mais il n’aura pas d’étoiles.

L’interprétation des fameuses étoiles que l’on voit sur les panneaux peut se traduire de la façon suivante : une étoile correspond à un établissement de camping qui rencontre partiellement les normes de qualité (500 à 599 points). Le deux étoiles est un établissement qui rencontre partiellement les normes et offre quelques services et activités (600 à 699 points). Pour le trois étoiles, on les décerne à un camping de bonne qualité offrant plusieurs services et activités (700 à 799 points). Le quatre étoiles est un terrain de camping de très bonne qualité offrant un éventail de services et d’activités (800 à 899 points). Finalement, au sommet de la pyramide avec un résultat se situant entre 900 et 1000 points on retrouve le camping cinq étoiles qui se veut un établissement d’excellente qualité, offrant un large éventail de services et d’activités.

La classification représente donc un bon outil de départ pour faire votre choix. Vous pouvez aller encore plus loin en prenant le temps de consulter les renseignements fournis par le camping de votre choix.