/misc
Navigation

D’une nature invitante

Campeau
Photo courtoisie Il est possible de taquiner des belles mouchetées indigènes comme celles-ci au Club Oswego.

Coup d'oeil sur cet article

Si vous recherchez une destination abordable et rustique où les truites sauvages abondent, vous apprécierez l’emplacement que je vous présente cette semaine.

Si vous visitez les différentes expositions de chasse et de pêche depuis belle lurette, vous avez certainement déjà rencontré Normand Roberge de la pourvoirie Club Oswego. Ce sympathique et dynamique jeune homme de 74 ans participe aux divers salons depuis 35 ans afin de faire connaître son site où les activités de prélèvement sont à l’honneur.

Le territoire

À 30 km au nord de la plus grande ville de chasse et de pêche de la Belle Province, La Tuque, on quitte la route 155 et l’on emprunte par la suite le chemin du lac Édouard jusqu’à l’entrée de ce domaine de 87 km².

La trentaine de kilomètres de sentiers forestiers carrossables vous permet d’accéder facilement aux 24 plans d’eau exploités.

Des ombles de fontaine indigènes de 300 grammes à un kilo sont soutirés dans 20 lacs éparpillés sur le site.

Seulement quatre nappes d’eau sont ensemencées avec des mouchetées de 22 à 30 cm.

L’ensemble des techniques traditionnelles fonctionne bien pour déjouer les spécimens visés, tout comme la pêche avec des petites dandinettes ou des mouches.

Une quinzaine d’ogresses de plus de 1,5 kilo sont interceptées chaque année au Club Oswego.

Infrastructures

Si vous recherchez le grand luxe, cet endroit n’est pas pour vous. Si en revanche, vous voulez vivre une belle expérience, à prix modique, dans un des 12 chalets rustiques en bois rond avec cachet d’antan, sans électricité, vous serez ravi.

Les habitations sont tout équipées, avec douche et toilette, cuisinière et réfrigérateur au propane, poêle au bois, etc.

Il est possible d’opter pour un plan européen économique ou pour un forfait modifié avec la délicieuse nourriture préparée sous vide de la boutique gourmande d’Amalthée.

Il vous suffit de la commander via le site www.leboke.ca ou par téléphone au 819 523-2991, et de la récupérer au passage à La Tuque.

Commodités

Sur place, vous pouvez louer un moteur électrique, une batterie, des ceintures de sauvetage et acheter différents accessoires.

Les employés vous offrent aussi la possibilité de recharger votre pile et de faire congeler vos prises, au besoin.

Activités

Durant la saison estivale, après la capture des poissons, les invités peuvent se baigner, cueillir des fruits sauvages, faire de la randonnée pédestre, du pédalo, du kayak, etc.

Du 15 septembre au 7 octobre, la pourvoirie exploite 10 zones de chasse à l’orignal.

Le taux de succès dépasse les 60 %.

►Pour en savoir plus sur cet endroit, dont 85 % de la clientèle revient année après année, visitez les sites club-oswego.com et hautemauricie.com ou composez le 450-623-5026

De tout pour tous

André Beaudry, le mesureur officiel pour Boone and Crockett, Pope and Young ainsi que pour cinq autres organismes qui se spécialisent dans la classification par taille des gros gibiers prélevés, m’informait que les nemrods peuvent maintenant aisément le faire eux-mêmes grâce aux informations présentées sur le site tropheequebec.com. Les internautes n’ont qu’à sélectionner la section Votre prise est-elle un trophée ? En plus d’y découvrir tous les documents nécessaires, les personnes intéressées n’ont qu’à cliquer sur l’onglet Pour les instructions de mesurage sous forme de vidéos, cliquez ici pour visionner des bandes audiovisuelles fort intéressantes sur le sujet.

Des nemrods au grand cœur

Grâce au programme Chasseurs généreux, plus de 2,5 tonnes de succulentes venaisons ont été distribuées à des citoyens dans le besoin. « Beaucoup trop de gens ignorent encore que chaque mois, il y a 400 000 personnes, dont 150 000 enfants qui ont faim », déclarait Annie Gauvin, directrice générale des Banques alimentaires du Québec. La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) et le réseau des Banques alimentaires du Québec (BAQ) sont heureux de constater la générosité des sportifs qui ont remis, à ce jour, près de 25 000 portions de viande de première qualité. Ces dernières ont été distribuées par des organismes venant en aide à des personnes dans le besoin à travers tout le Québec. La FédéCP annonçait récemment une bonne nouvelle, soit la création du Fonds Chasseurs généreux de la fondation Héritage faune. Ce fonds permettra désormais aux chasseurs de faire des dons de gibier complet (ou de demi-gibier) pour lesquels les frais de débitage seront pris en charge. Pour en savoir plus, visitez le site fedecp.com.


♦ Je vous invite à me suivre sur Facebook.