/entertainment/feq
Navigation

Dame nature frappe encore

La pluie ne refroidit pas l’enthousiasme des fans des Foo Fighters

La pluie s’est encore invitée sur les Plaines avant le spectacle des Foo Fighters. Ces <i>fans</i> détrempés avaient quand même beaucoup de plaisir, malgré le mauvais temps.
Photo Agence QMI, Simon Clark La pluie s’est encore invitée sur les Plaines avant le spectacle des Foo Fighters. Ces fans détrempés avaient quand même beaucoup de plaisir, malgré le mauvais temps.

Coup d'oeil sur cet article

Rien au monde n’aurait pu priver les Foo Fighters et les amateurs de rock de Québec de reprendre exactement où ils avaient tous été forcés de se laisser en 2015.

Tous mouillés sans exception ! Histoire de bien renouer avec le passé, la malédiction des Foo Fighters a sévi vers 20 h 45, à la fin de la prestation de Greta Van Fleet. « Ça va prendre une sécheuse ! » a lancé en riant Antoine Paquet.
Mais l’heure de la revanche a sonné et mère Nature n’a pas gagné, même si le public était à nouveau complètement détrempé lors de l’entrée en scène de Dave Grohl. « Êtes-vous prêts ? » a hurlé le chanteur, alors que le ciel s’était calmé.

Entré dans la légende du FEQ avec le concert de quatre chansons le plus mémorable de l’histoire, le groupe américain avait aussitôt promis : « Québec, nous serons de retour ».

Les festivaliers auront entretenu ce mythe pendant trois ans avant de revenir aussi nombreux que le 11 juillet 2015. « Enfin ! » était le mot le plus populaire parmi cette foule monstre.

« Ça vaut la peine »

Le ciel un peu menaçant de 17 h 30 a laissé place à une petite averse vers 19 h sur les premières notes de Frank Turner, avant un autre déluge incroyable. Annoncé peut-être comme LE fait saillant de 2018, ce n’est pas une nuit à la belle étoile ou 12 heures d’attente au soleil qui ont ralenti les plus patients.

« Ça vaut la peine. On est fatigués en sale, mais la musique nous aide à tenir debout ! » a lancé Charles-Antoine Brassard, écrasé par des centaines de personnes au premier rang contre la clôture.

En après-midi, le FEQ avait annoncé que la prestation devait durer 2 h 30 à la demande de la formation. La Ville de Québec a autorisé que le couvre-feu soit fracassé.

Depuis dimanche, les différents membres du groupe ont profité de Québec dans les restaurants, en vélo, au stade de soccer et au magasin de musique. Rami Jaffee, Taylor Hawkins et Chris Shiflett ont fait le bonheur de plusieurs fans à l'extérieur de l'Auberge St-Antoine en signant des autographes et en posant pour des photos avec eux.

Personnalités présentes

Parmi le gratin québécois, Régis Labeaume, Patrick Roy, Rémi-Pierre Paquin, Steve Hill et l’ex-astronaute Julie Payette ont notamment assisté au spectacle. « Je suis ici, parce qu’on est deux générations de fans, mon garçon et moi », a mentionné Mme Payette, désormais gouverneure générale du Canada depuis octobre 2017.

— Avec la collaboration de Cédric Bélanger et Sandra Godin