/sports/baseball/capitales
Navigation

Un circuit en huitième coule les Caps

Kalian Sams
Photo d'archives, Simon Clark Kalian Sams

Coup d'oeil sur cet article

Avec un personnel de lanceurs amoché, les Capitales semblaient tout droit se diriger vers l’enfer en conclusion de leur série contre les Aigles de Trois-Rivières.

Même si leurs lanceurs se sont finalement plutôt bien débrouillés, un circuit d’Alberth Martinez en fin de huitième manche aux dépens de Trevor Bayless a bousillé la remontée que les Québécois avaient réussie, en route vers une défaite de 6-5, mercredi soir, au stade Stéréo Plus.

Cette victoire a permis aux Aigles de remporter une troisième série en cinq tentatives depuis le début de la saison contre leurs rivaux de l’autoroute 40. Victorieux lundi, les Capitales s’étaient inclinés 10-9, mardi.

Les visiteurs ont tenté le tout pour le tout en neuvième en plaçant deux coureurs aux extrémités, mais à deux retraits, Kalian Sams n’a pu faire mieux qu’un faible ballon.

Les Capitales s’étaient forgé une avance de 3-0 à leur troisième tour au bâton grâce à la générosité du partant des Aigles, Kyle Halbohn, mais les Aigles ont aussitôt répliqué à la manche suivante en inscrivant quatre points aux dépens de Jay Johnson, dont un seul cependant a été mérité.

Même si le lanceur des visiteurs n’était pas l’unique responsable de la déroute, sa soirée s’est terminée après seulement 3,2 manches de travail durant lesquelles il a espacé cinq coups sûrs et passé quatre frappeurs dans la mitaine.

Tissenbaum blessé

Atteint à la main gauche mardi soir, le receveur et joueur d’avant-champ Maxx Tissenbaum a raté le duel de mercredi soir après avoir passé des radiographies en cours de journée. On craignait une fracture dans le camp des Capitales. Le verdict officiel devrait être connu jeudi. Sur la séquence, l’arbitre avait appelé une balle fausse, faisant sortir le gérant de ses gonds ; celui-ci a été expulsé après avoir déversé son fiel sur l’homme au polo noir.

Devant déjà combler l’absence de l’arrêt-court cubain Yordan Manduley, parti aux Jeux d’Amérique centrale et des Caraïbes jusqu’au 2 août, en compagnie de son compatriote Lazaro Blanco, Scalabrini devra sortir un lapin de son chapeau avec cette autre tuile pour la série contre les Boulders de Rockland qui s’amorcera dès jeudi soir au stade Canac.

Les partants Karl Gélinas et Brett Lee ne sont également toujours pas remis de leur blessure et ils seront indisponibles pour affronter les hommes de Jamie Keefe. Et Scalabrini devra se tourner vers d’autres bras que ceux des Québécois Phillip Saad et Christopher Sauvé, libérés avant la rencontre de mercredi après avoir donné un coup de main dans l’enclos au cours des jours précédents. Tout n’est toutefois pas noir pour Québec puisque l’excellent Ryan Searle, qui pavane avec une fiche de 6-2 et une moyenne de points mérités de 2,15, grimpera sur la butte, jeudi soir.