/entertainment/feq
Navigation

De la Nouvelle-Zélande aux plaines d’Abraham

Cinq choses à savoir sur Lorde, la chanteuse pop venue de loin

Vedette planétaire depuis 2013, Lorde ne ménage aucun effort lorsqu’elle se produit en spectacle. Et elle sera au FEQ vendredi soir...
Photo d'archives, AFP Vedette planétaire depuis 2013, Lorde ne ménage aucun effort lorsqu’elle se produit en spectacle. Et elle sera au FEQ vendredi soir...

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque l’on consulte un guide de voyage sur la Nouvelle-Zélande, on nous vante ses kiwis, ses moutons, son équipe de rugby et les lieux de tournage de la trilogie de films du Seigneur des anneaux. Plus tôt que tard, il faudra ajouter à la liste le nom de Lorde. À 21 ans, cette jeune star de la pop est en voie de devenir la plus importante exportation musicale du pays insulaire. Voici cinq choses à savoir sur Ella Yelich-O’Connor, dite Lorde.

 

La Nouvelle-Zélande sur les Plaines

Avant Lorde, deux autres artistes de Nouvelle-Zélande ont joué sur les plaines d’Abraham au cours des dernières années. Il y a eu Keith Urban, vedette de la première soirée country, et Neil Finn, l’ex-Crowded House, qui s’était exécuté en première partie de Duran Duran, il y a deux ans.

Découverte tôt

Ella Yelich-O’Connor n’avait que douze ans quand elle a été repérée après avoir participé à un concours à son école. Un enregistrement de sa performance a été expédié à un représentant de la multinationale Universal, qui a immédiatement offert un contrat à la préadolescente.

Royals : la consécration à 16 ans

Lorde devient une vedette planétaire, en 2013, quand la chanson Royals se met à jouer partout. Le succès est tel que deux prix Grammy lui sont décernés, dont celui prestigieux de la chanson de l’année. « C’est plutôt bizarre. Je ne me suis jamais perçue comme une princesse du top 40 », avait-elle confié au Hollywood Reporter à l’époque.

Avec Nirvana

Lorsque Nirvana a été admis au Temple de la renommée du rock and roll, en 2014, le groupe devait choisir quatre chanteuses pour accompagner Dave Grohl et Krist Novoselic durant leur prestation. Lorde était l’une d’elles. Un honneur immense, il va sans dire. Le leader des Foo Fighters a dit être un fan depuis que ses filles se sont mises à chanter Royals, qui jouait à la radio, lors d’une balade en auto. « J’étais si content et soulagé que mes deux filles chantent une chanson populaire à la radio qui avait de la substance et de la profondeur », a dit Grohl au Rolling Stone.

Melodrama : toujours plus haut

Pour son deuxième album, Lorde n’a pas perdu la touche. Créé avec la complicité de Jack Antonoff, Melodrama a fait partie de toutes les listes des meilleurs albums de l’année 2017. Rien n’avait été laissé au hasard en studio, a raconté la chanteuse au NME. « Nous avons trimé sur chaque petit son, sur chaque mot. »


► Lorde en concert, vendredi soir, à 21 h 30, sur les plaines d’Abraham.