/finance
Navigation

Hausse du taux directeur: des impacts sur le portefeuille des Québécois

Coup d'oeil sur cet article

L’annonce de la hausse du taux directeur de la Banque du Canada à 1,5 % a des impacts sur le portefeuille des propriétaires de logement.

C’est qu’il y a eu quatre hausses de taux d’intérêt en un an, un rythme qui inquiète de plus en plus.

«Les gens ont de la difficulté à savoir vraiment ce que ça représente pour leur situation à eux. "Est-ce que je vais être encore capable d'emprunter?"», a dit le directeur de la formation chez Multi-Prêts Hypothèques, Denis Doucet.

Dans les faits, une personne qui a un prêt de 200 000 $ à taux variable a vu sa facture augmenter de 100 $ par mois depuis un an.

«Les gens sont donc un peu plus prudents. Ils vont nous rencontrer avant de commencer à chercher une maison ou faire un projet de rénovation», a-t-il ajouté.

Plus de faillites au Québec

Ces hausses mettent donc à mal l’équilibre des finances de certains Québécois, qui ont été près de 22 000 l’an dernier à déclarer faillite.

«L'augmentation de l'essence, la nourriture. On a l'impression que tout coûte de plus en plus cher. Et la hausse du taux vient s'ajouter maintenant», a détaillé le président du syndic Jean Fortin, Pierre Fortin.

«L'équilibre est déjà fragile. Ça ne prendra peut-être pas plusieurs autres hausses pour rompre l'équilibre pour plusieurs des ménages», a-t-il dit.

La situation ne devrait pas aller en s'améliorant et plusieurs consommateurs devront revoir leurs habitudes, car nous pourrions faire face à trois nouvelles hausses des taux d'intérêt d’ici 2019.