/entertainment/feq
Navigation

Le pouvoir de la télé

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Jamie Fine et Elijah Woods lors d’une visite récente à Québec, un marché qu’ils tentent de séduire avec leur single traduit en français.

Coup d'oeil sur cet article

Quand ils ont été approchés pour participer à la téléréalité The Launch, à CTV, Elijah Woods et Jamie Fine ont d’abord dit non merci. Aujourd’hui, le duo d’Ottawa ne passe pas une minute sans se féliciter d’avoir changé d’idée.

Gagnant de la deuxième émission de la saison (à chaque émission, un artiste gagne le droit d’enregistrer et de lancer une chanson écrite par des auteurs de renom), le tandem ontarien remporte depuis un beau succès avec Ain’t Easy, une pièce écrite par de grosses pointures : Ryan Tedder (OneRepublic), Zack Skelton et la nouvelle star de la pop, Camila Cabello.

Elijah Woods (pianiste et producteur) et Jamie Fine (chanteuse à la voix puissante) ont même enregistré une version en français intitulée Pas facile.

« C’était important qu’Elijah et moi mettions les efforts pour établir une connexion avec le Québec », explique Jamie Fine.

Le duo Elijah Woods x Jamie Fine a été formé au collège quand Woods a entendu la voix de Fine dans un enregistrement sur un iPhone. Séduit, il a voulu la rencontrer.

Projet musical attirant

Centré sur le hip-hop, leur projet musical a attiré l’attention des chasseurs de têtes de The Launch.

« Quand notre gérant nous a présenté l’offre, on a dit qu’il n’en était pas question », se souvient Jamie Fine.

« En général, la musique à la télévision fait peur parce qu’ils te disent quoi chanter ou quoi faire. Mais on a réalisé après un certain temps que The Launch n’était pas de cet acabit, qu’on prenait vraiment en considération la personnalité des artistes. Ils ont vraiment appuyé notre vision de notre musique » , renchérit Elijah Woods.


► Elijah Woods x Jamie Fine en concert, vendredi soir, à 20 h, sur la scène FIBE.