Actualité

prince charles | Sondage

Le Québec contre la monarchie

Agence QMI

Publié le:

Le Québec contre la monarchie

© PC

Près de 80 % des Québécois croient que la monarchie est inutile au Canada et que le pays devrait couper tout lien cérémonial avec la Reine, révèle un nouveau sondage en ligne Léger Marketing qui coïncide avec l'arrivée du prince Charles et la duchesse Camilla, lundi.

Dans l'ensemble du Canada, les avis sont plutôt partagés face à la pertinence de la monarchie. En fait, au plan national, 45 % des sondés estiment que la monarchie est inutile alors que 44 % qualifient la monarchie de grande tradition qu'il faut maintenir.

« La plupart des provinces sont d'accord pour que la reine demeure le chef d'État du Canada sauf le Québec », signale le vice-président de Léger ­Marketing, M. Dave Scholz.

En comparant les données province par province, il ressort que seul le Québec veut en finir avec la monarchie. Quelque 78 % des Québécois qualifient cette institution d'« inutile », alors que 11 % d'entre eux veulent la maintenir.

« Une proportion importante de la population du Québec ne veut rien savoir de la monarchie parce qu'ils ne veulent rien savoir d'une institution qui est canadienne ou qui favorise l'unité canadienne, avance le PDG de la Ligue monarchiste du Canada, M. Robert Finch. Ces gens-là ne sont pas intéressés à une république du Canada, ils sont intéressés à une république du Québec. »

Favorable dans l'ensemble

En revanche, l'Ontario est la province où les ­appuis à la monarchie sont les plus fermes : 58 % y sont favorables contre 33 % qui estiment que la ­monarchie a connu ses plus beaux jours. La ­monarchie recueille également beaucoup d'appuis dans les Prairies, l'Alberta et en Colombie-­Britannique. Dans les provinces atlantiques, toutefois, les avis sont partagés. Quelque 46 % des sondés sont plutôt favorables à la monarchie, alors que 44 % y sont défavorables.

« En ce moment, avec la reine actuelle, le Canada est dans l'ensemble très content, sauf pour le ­Québec, a ajouté M. Scholz. Lorsqu'on songe à Charles et Camilla (comme futur roi et duchesse), cela ne dégage presque aucun appui. »

En effet, seulement 2 % des Canadiens estiment que le prince Charles et la duchesse de ­Cornouailles feraient des monarques forts, alors que 20 % ­pensent qu'ils feraient des souverains faibles.

Ce sondage en ligne a été mené du 26 au 29 octobre, auprès de 1 528 personnes âgées de 18 ans et plus. La marge d'erreur est de 2,5 %, 19 fois sur 20.

√ Le Prince Charles s'est dit très touché de ­l'accueil chaleureux que lui et la duchesse de ­Cornouailles ont reçu hier, lors de leur arrivée au Canada. Le couple, qui demeurera 11 jours au pays, était attendu par un cortège qui les a transportés au Mile One Center où ils ont été officiellement salués par Michaëlle Jean, Stephen Harper, Danny Williams, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, et John Crosbie, lieutenant-gouverneur du même endroit. Une salve d'honneur a également été tirée pour ponctuer l'arrivée du couple. Ce dernier passera deux jours à ­Terre-Neuve-et-Labrador avant se rendre en Ontario, en Colombie-Britannique et au Québec. Il parcourra 12 villes, dont Toronto, Ottawa et Montréal.